Prolongation du confinement au 03 mai

amendes-

Le chef du gouvernement Elèys Fakhfakh a annoncé aujourd’hui, lors d’une interview télévisée, la prolongation du confinement général de 15 jours et ce jusqu’au 03 mai 2020.

Le chef du gouvernement a annoncé qu’après la date du 3 mai 2020, il y aura un ciblage du confinement. Et ce selon l’évolution de la situation sanitaire dans le pays. A propos du couvre-feu, Elyès Fakhfakh a précisé que le Conseil de sécurité nationale a décidé son allègement pendant le mois de Ramadan de deux heures. Il sera appliqué à partir de 20h du soir jusqu’à 6h du matin (au lieu de 18h à 6h du matin).

S’agissant des aspects sociaux et économiques, le chef du gouvernement a précisé que “la santé du Tunisien n’a pas de prix”. Elyès Fakhfakh n’a pas manqué, par ailleurs, de souligner que le gouvernement a examiné, avec plusieurs experts et économistes, les opportunités à saisir après la pandémie du Covid-19. Ainsi que les moyens pour le sauvetage de l’économie tunisienne.

Fakhfakh a, lors de l’interview, soulevé le problème de la fiabilité des tests rapides et de leur livraison et approvisionnement. “Le confinement ciblé nécessite ainsi l’augmentation du nombre des tests. S’agissant des laboratoires d’analyses l’objectif étant d’atteindre un nombre de dix laboratoires. Et ce, pour pouvoir atteindre 1000 tests par jour”, ajoute le chef du gouvernement.

Le nombre d’analyses de laboratoire effectuées a atteint 15000. Le nombre de personnes placées en auto-isolement atteint 3500 dont 1400 ont quitté les lieux de confinement. 800 autres personnes vont intégrer ces mêmes lieux.

Rapatriement de 1200 Tunisiens dans les prochains jours

Elyès Fakhfakh a, en outre, rappelé que depuis le 16 mars 2020, date de la fermeture des frontières, 18000 Tunisiens ont été rapatriés. Un programme cible le rapatriement de 1200 Tunisiens dans les prochains jours.

En réponse à la question liée au soupçon de corruption de la fabrication des bavettes, Elyès Fakhfakh a tenu à préciser qu’il s’agit d’une question de délai pour pouvoir atteindre, dans une première étape, la fabrication de 2 millions de bavettes. “Nous sommes en guerre. La bureaucratie ne doit pas freiner nos efforts pour atteindre les objectifs escomptés”.

Au plan des aides sociales, le chef du gouvernement a annoncé que prochainement une nouvelle carte virtuelle sera à disposition. Elle permettra à environ 3000 personnes à faible revenu de bénéficier chacune d’une aide financière de 200 dinars.

Maintien de l’accord UGTT-UTICA

Concernant les salaires du mois d’avril, E. Fakhfakh a rappelé l’accord signé entre l’UTICA et l’UGTT. Notons que cet accord permettra à 150 000 employés dans environ 4000 entreprises de bénéficier du mécanisme du chômage technique. Pour rappel, l’Etat se chargera de payer 200 dinars. L’entreprise payera le reste du salaire pour chaque employé. Dans le contexte de la préservation des entreprises et des postes d’emploi, le chef du gouvernement a invité les entreprises à investir davantage pour créer plus de postes d’emploi.

Interpellé sur les préparatifs du mois de Ramadan, il a précisé que le gouvernement a  alloué jusque là 750 millions de dinars. Cela pour assurer la stabilité des stocks durant la crise du coronavirus en produits alimentaires, énergie, médicaments et autres. Il a, dans ce contexte, rappelé les mesures prises pour faire face à la spéculation notamment des produits alimentaires de base.

Au final, le chef du gouvernement a présenté le scénario concernant l’année scolaire. Il n’y aura pas d’année blanche, affirme-t-il. En effet, le calendrier de ces examens sera fixé par le ministère de l’Education au plus tard le 29 avril. “La reprise de l’année universitaire est prévue pour début du mois de juin”, ajoute le chef du gouvernement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here