Sociétés d’assurance et de réassurance : les nouvelles mesures à prendre

assurance

Le Collège du Comité général des Assurances (CGA) exhortait lundi les sociétés d’assurance et de réassurance à prendre de nouvelles mesures.

Ainsi, ces mesures se prenaient compte tenu des répercussions de la propagation du coronavirus sur l’économie tunisienne. De même que de ses conséquences négatives. Et ce, sur l’activité et les engagements des compagnies d’assurance et de réassurance, au cours de la période à venir. Elles s’inscrivent dans le cadre des missions qui lui sont conférées. Et ce, conformément à l’Article 178 du Code des Assurances.

Tout d’abord, la première mesure consiste à constituer des provisions techniques suffisantes au niveau des états financiers de l’exercice 2019. L’objectif étant de couvrir les différents risques liés aux contrats d’assurance en cours à la fin de l’année 2019. Et ce, sur la base des nouvelles données et des prévisions disponibles au cours de cette période de l’année 2020. Et résultant de la propagation du coronavirus.

Puis, les compagnies d’assurances et de réassurance sont appelée à faire des études quantitatives. Celles-ci permettront d’étudier les impacts attendus des événements émergents sur leur activité et sur ses résultats au cours de l’année 2020. Ainsi que leurs capacités à faire face aux nouveaux engagements.

Par ailleurs, les résultats découlant de ces études doivent être, après approbation des conseils d’administration, transmis au Comité général des Assurances. Et ce, dans le délai maximum d’un mois à compter de la date de ce communiqué. Notons que ces études seront actualisées à la demande de la CGA en fonction de l’évolution de la situation.

Enfin, le CGA a exhorté les compagnies d’assurances et de réassurance à reporter toute mesure de distribution de dividendes au titre des résultats et des réserves enregistrées dans les états financiers 2019.

A cet égard, le Comité général des Assurances a tenu à souligner qu’il prendra, à cet égard toutes les autres mesures nécessaires. Et ce, en fonction de l’évolution de la situation.

M.T

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here