Abdelkarim Harouni : « Nous sommes en train de construire une démocratie »

Harouni

Abdelkarim Harouni, président du Conseil de la Choura, revient sur l’intervention d’Elyes Fakhfakh sur les ondes de Shems Fm

Tout d’abord, Abdelkarim Harouni estime que l’intervention d’hier était convaincante, claire notamment au niveau des mesures prises.

Puis, revenant sur le conflit qui oppose Fakhfakh et l’ARP, il répond dans ce contexte: « Il n’y a aucune raison de l’être ». Tout en ajoutant: « Il n’y a aucune crise entre le gouvernement et le Parlement ou entre la présidence de la République et l’ARP. »

Et de conclure:  » Nous sommes en train de construire une démocratie et un Etat de loi et d’institutions. Et c’est la Constitution  qui est notre institution qui dicte les prérogatives de chacun. Et chacun défend ses prérogatives comme il entend. Ce qui nous manque est la mise en place de la Cour constitutionnelle. »

D’ailleurs, « on est arrivé à surmonter beaucoup d’obstacles », dit-il.

Rappelons que lors de l’intervention des aides sociales, Elyes Fakhfakh revient sur la mise en place des aides sociales qui a tardé. Il appelle à la numérisation de toutes les données en l’espace de deux jours. Avec la création d’une plateforme afin de mettre en place tout un système de numérisation.

En outre, des nouvelles mesures sociales seront mises en place notamment pour les 130 000 retraités qui touchent une pension de moins de 180 dinars. Ils auront chacun 100 dinars supplémentaires.

Autre élément important, pour les personnes n’ayant pas de couverture sociale. En effet, elles pourront remplir un formulaire auprès du Omda. De ce fait, elles bénéficieront d’une aide de 200 dinars accordée par l’Etat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here