Loi sur les fake news : Mabrouk Korchid se rétracte

Mabrouk Korchid

Ayant pris conscience que sa proposition de loi sur la lutte contre la diffusion de fausses nouvelles à l’encontre des députés a été « mal interprétée », le député de Tahya Tounès, Mabrouk Korchid, a fini par jeter l’éponge.

Devant le tollé général soulevé par l’ensemble de la société civile, y compris le Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT), l’UGTT et le corps des avocats, le député de Tahya Tounes, Mabrouk Korchid, vient de retirer son initiative législative relative à la proposition d’une loi sur la lutte contre la diffusion de fausses nouvelles à l’encontre des députés.

En effet, le député de Tahya Tounès et ancien ministre a déclaré qu’entant qu’avocat, « il comprend parfaitement que cette initiative eût été interprétée. Et ce en tant qu’atteinte à la liberté d’expression. Alors que le but était la lutte contre la cybercriminalité ».

Rappelons que 46 députés avaient signé cette pétition. Mais ayant pris conscience de leur bourde, la majorité s’est par la suite rétractée.

Par ailleurs, invité ce matin sur les ondes de MosaÏque, le député Safi Said a opposé sa signature sur cette pétition controversée. Il a déclaré qu’il n’est nullement question de ligoter la presse mais de combattre le fléau des fake news qui portent atteinte à l’honneur et à la réputation des citoyens. « Personne n’est au dessus de la loi, et en particuliers les députés », a-t-il souligné.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here