COVID 19 : Le jour d’après

Sur le front du Covid 19 et alors que la situation s’améliore sensiblement en Chine lieu de naissance du virus, les nombres de cas confirmés en Europe augmentent d’une manière exponentielle. Au total à ce jour plus de 220.000 cas ont été détectés dans le monde. Et l’on dénombre plus de 9.000 décès liés au virus. Heure après heure, le bilan ne cesse inexorablement de s’alourdir.

L’impact sanitaire du Covid-19 est énorme, notamment dans les pays où la réactivité a été moindre et où les autorités ont sous-estimé la propagation du Virus.

Le cas italien est symptomatique du laisser-aller du début de la contamination de l’Europe. L’on assiste à une véritable hécatombe dans la péninsule avec jusqu’à présent 3.000 personnes décès. Un bilan qui dépassera allègrement celui de la Chine (plus de 3 200 morts) dans les heures à venir.

La stratégie adoptée par l’ensemble des pays de la planète tend au confinement total de la population. Le Royaume-Uni d’abord récalcitrante, a fini par se plier à cette action consistant à freiner un tant soit peu, la progression exponentielle du virus, notamment en Europe.

Covid-19

Le pire est malheureusement devant nous…

Malheureusement sur le volet sanitaire et économique, soyons réalistes : le pire est malheureusement devant nous…

La Tunisie ne sera pas épargnée. Ses forts liens économiques avec les deux pays les plus touchés en Europe, la France et l’Italie, va donner à court et moyen terme un effet immédiat au niveau sanitaire. Et partant va fortement impacter l’activité économique et également modifier radicalement, du moins à court terme, nos habitudes. Au vu des projections des cas avérés, le confinement total sera certainement rapidement adopté.

Covid-19Tunisie

Bien heureusement, nous dépasserons cette crise majeure, surtout si l’on s’arme de patience, que nous ne cédons pas à la panique et que les autorités soient le plus pragmatique possible dans leur approche de réduction des effets néfastes du virus.

Contrairement à la sinistrose véhiculée par les réseaux sociaux, la gestion de la crise par l’exécutif semble correspondre à la dimension de la Tunisie. Le parallèle qui est très souvent établi avec des pays européens est plus que biaisé et ne reflète aucunement la spécificité du cas Tunisien.

Les mesures prises jusqu’à présent n’en déplaise aux éternels insatisfaits, semblent pragmatiques, tiennent compte des faibles moyens du pays, graduée dans la stratégie de réduction de la progression du virus, transparente avec une communication quasi en temps réel.

L’on cherche à mettre en ordre de bataille le système hospitalier pour combattre les pics à venir, mobiliser les fonds par des réaffectations budgétaires et des appuis extérieurs.

Si Dieu le veut, nous sortirons de cette crise multidimensionnelle par le haut. Il est impératif de réfléchir dès maintenant, comme l’ensemble des pays au « jour d’après »… : la pandémie du Covid-19 va tout remettre en cause, notre manière de concevoir le développement, notre façon d’interagir socialement, enfin et surtout, le COVID 19 va permettre d’apporter les réponses que la COP 21 et l’ensemble des grand-messes sur l’environnement organisés au cours de ces dernières décennies n’ont pas pu mettre en application.

Pour les paradigmes et théories économiques, il y aura clairement un avant et un après Coronavirus…

La crise se transformera en opportunité

De nouveau, la crise se transformera en opportunité pour le pays. Sur le volet promotion du site, une opportunité parmi tant d’autres qui sera à saisir, sera certainement la redéfinition des chaînes d’approvisionnement des opérateurs européens et un intérêt croissant vers des circuits courts et une implantation de relais productifs à proximité du continent.

Cela serait le cas dans des secteurs et filières où la Tunisie démontre clairement sa compétitivité comme les filières des composants automobiles et aéronautiques, filières où la croissance pendant ces dernières années frôle les 10%.

Cela sera sûrement aussi le cas pour les activités de développement de logiciels ou d’applications surtout celles en lien avec l’économie verte. L’écosystème tunisien des start-ups montre de plus en plus un fort dynamisme.

Il revient à nous de se préparer à ces changements multidimensionnels de fond et saisir les opportunités qui en découleront.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here