Lina Ben Mhenni tire sa révérence

Lina Ben Mhenni

L’activiste tunisienne Lina Ben Mhenni s’est longtemps battue, jusqu’au dernier souffle. Mais elle s’est éteinte, en ce lundi 27 janvier 2020, à seulement 37 ans.

Lina Ben Mhenni, née le 22 mai 1983, est une blogueuse et journaliste tunisienne. Elle était par ailleurs assistante d’anglais à l’Université de Tunis.

Elle fut parmi les rares blogueuses sur terrain à Regueb pendant la révolution, pour filmer l’insurrection à Sidi Bouzid. D’ailleurs, elle a été la première à filmer les premiers martyrs, à avoir brisé le mur de silence. 

Puis, elle lançait son blog sur le thème A Tunisian Girl, en septembre 2007. Dès ses débuts, son site est devenu un site de militantisme.

En 2008, elle a commencé à dénoncer la censure des médias et d’Internet. Au moment du coup d’envoi de la révolution, Lina Ben Mhenni était dans toutes les manifestations que ce soit à Sidi Bouzid, ou à Kasserine, ou encore à Regueb, afin de dénoncer la répression policière. 

D’ailleurs, parmi ses dernières activités, elle a lancé récemment une campagne de collecte de livres au profit des prisons tunisiennes. Et elle est parvenue à collecter plus de 45 mille livres au profit des prisonniers en Tunisie. 

Ainsi, auteure de cette campagne depuis 2016, Ben Mhenni indiquait que « cette initiative a suscité l’intérêt des prisonniers pour la lecture », dans une déclaration à l’agence TAP récemment.

A cet égard, elle rappelait également qu’une demande de 2600 ouvrages était déjà enregistrée au cours du mois d’octobre 2019, par plusieurs établissements pénitenciers. 

Qu’elle repose en paix.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here