Rafik Abdessalem: « La Zakat sert à l’économie du pays »

Rafik Abdessalem Bouchleka, un des dirigeants du Mouvement Ennahdha et gendre de Rached Ghannouchi, est revenu sur El Hiwar Ettounsi sur le fonds de Zakat. 

Rafik Abdessalem Bouchleka a fait savoir qu’ il y avait en l’occurrence des calculs idéologiques plus qu’autre chose.

 D’ailleurs, il estime que l’idée de ce fonds sert avant tout l’économie nationale. 

Il précise que la Zakat est l’un des piliers de l’islam, tout en ajoutant que les Tunisiens sont avant tout des musulmans. De ce fait, il s’interroge pourquoi il y a eu un tel refus de ce fonds, chose à laquelle il ne comprend pas.

Et d’ajouter: « la Zakat est obligatoire dans la religion. Mais un tel fonds sera géré par l’Etat ». Sur un autre volet, la composition du prochain gouvernement, Rafik Abdessalem met l’accent sur l’importance des technocrates dont ils disposent un appui des dirigeants politiques et que cet avis n’engage que lui. Car les défis sont de taille selon lui. 

Quant à la position de Zied Laâdheri, selon laquelle il met en doute la compétence du prochain gouvernement, il estime que ce dernier a le droit d’avoir des positions différentes, mais il ne devrait pas les exposer au grand public.

Il conclut: « Le mieux serait de discuter au sein du mouvement ». 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here