ARP : Abir Moussi lève le sit-in du PDL après six jours

abir moussi - l'économiste maghrebin

La présidente du bloc parlementaire du Parti destourien libre (PDL) Abir Moussi annonce la levée du sit-in de son bloc parlementaire.

En effet, c’est aujourd’hui, 9 décembre, lors d’une conférence de presse au siège de l’ARP, qu’Abir Moussi fait part de cette décision. A cette occasion, elle considère que Rached Ghannouchi instrumentalise le Bureau de l’ARP pour servir son parti politique.

De plus, la députée destourienne a démenti catégoriquement les allégations selon lesquelles le PDL serait à la solde de pays étrangers pour servir leurs intérêts.

Cependant, rappelons qu’Abir Moussi, avec son bloc parlementaire, entamait un sit-in le mardi 3 décembre. Il intervenait suite aux insultes de la députée islamiste du mouvement Ennahdha Jamila Ksiksi. Ainsi, Jamila Kesksi taxait les députés du PDL de « bandits et de clochard ». Ces insultes s’étaient transformées en agressions verbales mutuelles entre les députés du PDL et d’Ennahdha. A la suite de quoi, le PDL revendiquait des excuses solennelles de la part des députés Ennahda. Chose qui ne s’est pas réalisée.

Par ailleurs, Abir moussi affirme qu’elle ne permettra plus jamais à quiconque de s’attaquer au PDL. « C’est la fin de la récréation pour ceux qui s’attaquent au PDL », déclare-t-elle.

En outre, pendant les premiers jours du sit-in, l’ARP publiait trois communiqués. Et ce, pour tenter le déblocage de la crise. Dans son premier communiqué, elle dénonçait les propos hostiles au PDL. Puis, 30 minutes plus tard, l’ARP ne manquait pas de publier un deuxième communiqué pour condamner les insultes contre mouvement Ennahdha. Enfin, le troisième communiqué était un rappel à l’ordre sur le respect des espaces de l’ARP.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here