Enseignement supérieur : vers plus d’indépendance des universités

reprise des cours - l'économiste maghrebin

90% du budget de l’enseignement universitaire et de la recherche scientifique sont gérés par les universités. C’est ce qu’affirme le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique Slim Khalbous.

Ainsi, il intervenait lors d’un atelier dédié à l’étude des grandes lignes des universités et des ISET. En effet, cette stratégie fait suite aux recommandations du Forum de la réforme de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifiques. Cependant, le ministre a rappelé, que l’Université virtuelle de Tunis s’est transformée en entreprise publique à caractère scientifique et technologique.

Pour revenir à la stratégie, elle cible particulièrement la gouvernance du régime de l’enseignement supérieur. Afin de le réhabiliter selon les normes internationales. En effet, la réforme de l’enseignement supérieur consiste, entre autres, à accorder une marge indépendante et financière aux universités. Le ministère avait souligné auparavant l’importance de l’indépendance des universités.

De ce fait, il considère que les doyens et les directeurs ne doivent pas dépendre entièrement du ministère de tutelle ou des rectorats. Pour rappel, cette réforme se veut globale et ciblée. Elle comprend six objectifs majeurs à savoir :

  • 1/ Revoir l’employabilité;
  • 2/ Améliorer la qualité de la formation et le soutien de la formation des formateurs;
  • 3/ Promouvoir la recherche et l’innovation;
  • 4/ Améliorer la gouvernance et la gestion des ressources;
  • 5/ Revoir la carte des universités entre les régions;
  • 6/ Améliorer la vie universitaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here