Les investissements agricoles dépassent 100 MD jusqu’au mois d’octobre

plf 2020 - l'économiste maghrébin

L’Agence de Promotion des Investissements Agricoles ( APIA) a pu décaisser 111 millions de dinars au profit de 3800 entrepreneurs. Et ce, jusqu’au mois d’octobre 2019. C’est ce qu’affirme aujourd’hui, 18 novembre, le ministère de l’Agriculture, de la pêche et des ressources hydrauliques. Il s’agit d’une première pour le ministère.

Ainsi, la même source affirme que plusieurs gouvernorats enregistrent une hausse dans la valeur de ces primes destinées aux investissements agricoles. Et ce par rapport à 2018. A titre d’exemple, la valeur passe de quatre à huit millions de dinars, à Sidi Bouzid.

En effet, le ministère affirme que pour la première fois, la valeur des primes dépasse 100 millions de dinars. En 2018, il a été ordonné d’effectuer le virement de 65,3 millions de dinars dans le cadre de l’investissement agricole privé. Et ce, pour encourager les investisseurs à créer les projets et/ou faire des extensions de projets existants déjà.

Par ailleurs, les investissements des sociétés de mise en valeur et de développement agricole (SMVDA) enregistrent une hausse. La valeur de ces investissements passe de 69,4 millions de dinars. Contre 20.1 millions de dinars pendant la même période de l’année dernière. Expliquant la raison de la hausse, le ministère considère que cela est dû au fait que la majorité des entrepreneurs qui exploitent les fermes domaniales ont reçu les décisions d’octroi davantage.

Sur un autre volet, les investissements étrangers ont enregistré une nette amélioration. En effet, l’APIA a approuvé cinq opérations d’investissement jusqu’au mois de septembre 2019. Il s’agit de cinq investissements dans le cadre d’un partenariat avec une partie étrangère. Deux investissements, parmi eux, portent sur la création d’une unité de production de l’huile d’olive et la figue de barbarie selon les normes biologiques.

Le ministère prévoit une tendance haussière. Huit déclarations d’intention d’investissements ont été déclarées. Il s’agit des projets qui portent sur la fabrication de fromage, les arbres fruitiers et la production de lait. Les investissements agricoles approuvés et bénéficiant des primes de l’Etat vont permettre la création de 4080 emplois permanents, dont 253 emplois pour les diplômés de l’enseignement supérieur.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here