L’UTICA condamne fermement les attaques à l’endroit de l’UGTT

négociations sociales - l'économiste maghrébin

L’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA) ne regarde pas d’un bon œil la campagne contre l’Union générale tunisienne du travail (UGTT). Affirme la centrale patronale dans un communiqué rendu public, hier, dans la soirée.

 

En effet, la centrale patronale condamne « fermement » la récente campagne contre l’UGTT. Elle critique les « tentatives de diabolisation qui ont pris diverses formes.
Le patronat a exprimé sa totale solidarité avec les dirigeants syndicaux.

L’UTICA affirme sa ferme conviction qu’il s’agit d’une campagne malveillante.  De ce fait, ces agissements n’empêcheront pas « la prestigieuse organisation de travail, ses dirigeants et ses participants de continuer à jouer leur important rôle national ».

Par ailleurs, le bureau exécutif de l’Union régionale du travail de Sfax (URT) a décidé, lors d’une réunion d’urgence tenue mardi à Sfax, de tenir un grand rassemblement syndical. Ainsi que des rassemblements sectoriels, syndicaux et locaux à Sfax, dont les formes et les dates seront déterminées en coordination avec le Bureau exécutif national. Et ce, en signe de protestation contre les menaces qui ont ciblé son secrétaire général, Hédi Ben Jomaa.

Le secrétaire général adjoint de l’UGTT Sami Tahri affirme que cette menace a visé toute la centrale syndicale.  Il avance, entre autres, que l’UGTT fait face à une campagne  d’intimidation et de menaces. D’après lui, des partis et formations politiques soutiennent ces attaques.

Le secrétaire général de l’URT de Sfax a  récemment reçu une lettre anonyme contenant des menaces de « liquidation physique ». Il considère qu’il s’agit de menaces sérieuses. En effet, l’émetteur de la lettre avance de «  fausses informations ».  Il avance que le syndicaliste aurait « détruit les secteurs de la santé, de l’éducation, et des transports ».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here