Présidentielle: quel est le programme de Kaïs Saïed?

Kaïs Saïed

Kaïs Saïed, candidat au second tour à la présidentielle, revient sur son programme électoral. 

Kaïs Saïed défend effectivement un régime fondé sur le pouvoir local qui remplacerait le Parlement. 

En outre, il préconise « la mise en place d’une amnistie fiscale à travers la justice pour 460 hommes d’affaires après une classification décroissante de ces derniers, compte tenu de leur implication avec l’ancien régime ». Ainsi que la classification de 264 délégations des plus pauvres aux plus riches tout en tenant en compte des régions qui n’ont pas besoin d’intervention.

Il précise que les hommes d’affaires les plus impliqués détiennent environ 10 à 13.5 milliards de dinars. Ce qui représente la moitié du budget de l’Etat.

Par ailleurs, en suivant les différentes interventions de Kaïs Saïed dans plusieurs médias, il n’apparaît pas qu’il ait répondu clairement sur la question du phénomène islamiste. 

Liberté individuelle

L’autre facette de ce candidat à la présidentielle  s’explique  selon l’observatoire pour la défense du droit et  à la différence. Il est pour la peine de mort, contre l’égalité dans l’héritage et contre le projet de loi relatif à la liberté individuelle.

Quant aux jeunes, il soutient que son entretien avec eux n’est pas dû à la campagne électorale. Il souhaitait s’expliquer avec eux.

Sur la question de la politique étrangère, Kaïs Saïed a assuré que la Tunisie restera ouverte sur son entourage régional et méditerranéen. Et pour les relations avec l’UE, il n’a pas réagi.

Quant à ses alliances avec d’autres partis, M.Saïed n’est pas prêt à s’allier avec n’importe quel parti politique. Il a fait savoir que les alliances ne peuvent se réaliser qu’entre partis ayant une vision commune.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here