Abid Briki: « Si je postule, c’est parce que je suis convaincu que demain sera meilleur »

Abid Briki

Invité de l’émission quotidienne « Le locataire de Carthage » sur la 9, Abid Briki, candidat à la présidentielle et président du parti « La Tunisie en avant » revient sur sa candidature à la présidentielle. 

Il a fait savoir qu’il est capable d’occuper le poste de président de la République, notamment de par son parcours dans le social. D’ailleurs, il considère que la sécurité sociale est la condition sine qua non pour toute personne qui souhaite réussir. 

Il estime que le parcours syndicaliste est un grand atout. Il précise dans ce contexte : « La force de l’UGTT réside dans la distance qu’elle prend par rapport à tous les candidats. En outre, il a lancé un appel au rassemblement de la gauche tunisienne, en soulignant qu’entre Hamma Hammami et Mongi Rahoui, il va falloir que l’un deux se décide à se présenter à la présidentielle. « Je me retire de la course, s’ils trouvent un accord ». 

Il ajoute qu’en tout état de cause, s’il obtient moins de 3% de voix au premier tour de la présidentielle, il se retirera de la politique.

A propos du bilan du gouvernement, il déclare : « Quand j’étais au gouvernement, c’était dans le cadre de l’accord de Carthage l’UGTT. Je me suis retiré quand j’ai découvert que la lutte contre la corruption n’était qu’un slogan creux ». 

Il conclut : « Si je me présente, c’est parce que je suis convaincu que demain sera meilleur. Je crois fermement en cette Tunisie de demain ». 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here