L’égalité dans l’héritage : adopter le projet de loi pour honorer BCE

égalité dans l'héritage - l'économiste maghrebin

Pour continuer dans la même lignée de Béji Caïd Essebsi, les prochains députés de l’Assemblée des représentants du peuple devraient adopter la loi sur l’égalité dans l’héritage.

C’est ce qu’a déclaré l’ancienne présidente de l’UTICA, Ouided Bouchamaoui, lors de son passage sur les ondes radiophoniques. Pour elle, une action pareille est le meilleur cadeau à offrir à l’âme de BCE. Par ailleurs, elle a affirmé que la Tunisie a perdu un grand politicien. De ce fait, elle recommande l’adoption du projet de loi sur l’égalité dans l’héritage.

Avec la Commission des libertés individuelles et de l’égalité (Colibe) qu’il a créée le 13 août 2017, Béji Caïd Essebsi s’est mobilisé pour donner plus de droit aux femmes tunisiennes. Et notamment l’égalité dans l’héritage qui est une revendication du mouvement féministe en Tunisie depuis des décennies.

Egalement, cette commission est chargée d’amender toutes les lois qui portent atteinte aux libertés individuelles en Tunisie. Le rapport est resté dans les tiroirs de l’Assemblée des représentants du peuple. Cependant, il constitue un pas de plus vers l’émancipation des femmes et l’amendement des lois rétrogrades. En cas d’adoption du rapport de la Colibe par la prochaine Assemblée des représentants du peuple, Béji Caïd Essebsi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here