Le projet ELIFE : dix centres de technologie verront le jour dans les régions

projet ELIFE - l'économiste maghrébin
Badreddine Ouali président de la Fondation Tunisie pour le Développement et le Directeur adjoint de l’AFD Jérémie Daussin Charpantier

La Fondation Tunisie pour le Développement, et l’Agence Française de Développement ont signé une convention de subvention d’un montant de 2,9 M € pour la mise en œuvre du projet Elife.

Le projet ELIFE contribue à l’amélioration de l’employabilité des jeunes dans le secteur du numérique. Il adopte une démarche pratique. Il vise à créer dix centres de technologie, de formation et de culture dans les régions de l’intérieur. Le projet mettra en oeuvre  des parcours pédagogiques. La finalité est l’amélioration de l’employabilité des jeunes diplômés de l’enseignement supérieur dans le domaine du numérique.

En effet, le projet ELIFE, mis en œuvre par la Fondation Tunisie pour le Développement en partenariat avec l’université ESPRIT pour la conception pédagogique des formations et l’association TACT qui regroupe plusieurs entreprises leaders du numérique dans le pays  a précisément pour but de s’attaquer  au défi de l’employabilité des jeunes. Ainsi, le projet cible l’adéquation entre la formation et le besoin du marché de l’emploi. D’ailleurs, le projet vise la facilitation du recrutement des jeunes diplômés en TIC dans les régions de l’intérieur.

Le premier centre ELIFE a ouvert ses portes à Siliana le 24 juin pour accueillir 250 apprenants au total. Un deuxième centre devrait commencer ses activités avant fin 2019 à Béja. D’ici quatre ans, huit autres centres verront le jour  dans des régions de l’intérieur. Il s’agit du  Kef, Jendouba, Kasserine, Sidi Bouzid, Kairouan, Médenine, Gabès et Tozeur.

Les condition d’admission au programme

Les jeunes  devront justifier d’un diplôme de l’ISET ou l’équivalent dans le domaine du numérique. Ils doivent aussi être inscrits sur les registres de l’ANETI. Après des tests de sélection, ils pourront y recevoir une formation gratuite de 12 mois.  La formation bénéficie de l’appui du Fonds national de l’emploi. Les spécialités proposées sont le développement logiciel, Business Intelligence et  l’informatique embarquée.

Ces 12 mois de formation comprennent également un recyclage en langues et techniques de communication ainsi que la programmation informatique. Le programme comprend, en outre, une période de professionnalisation de six mois encadrés par les entreprises partenaires du programme.

La formation ELIFE va par ailleurs bénéficier de l’expertise du groupement d’intérêt public français la Grande Ecole du Numérique.

L’AFD financera à hauteur de 2,9 millions d’euros, sous forme de subvention, l’acquisition de la totalité des investissements informatiques des dix centres ELIFE. Cet appui s’inscrit dans le cadre des annonces faites par le Président de la République française à l’occasion de sa visite d’Etat début 2018.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here