CAN 2019 : nos chances de qualification restent intactes

Tunisie Mauritanie CAN 2019

La performance des Aigles de Carthage à la CAN 2019  » montera crescendo contre la Mauritanie », promet le sélectionneur national.

La Tunisie jouera, ce mardi 2 juillet 2019, son dernier match de poule face à la Mauritanie. Et ce, après deux matchs nuls successifs contre l’Angola et le Mali. Remporter cette rencontre décisive permettra aux Aigles de Carthage de se hisser en huitièmes de finale de cette CAN 2019.

D’ailleurs, la rencontre se déroulera à 20h00. Et c’est l’arbitre rwandais Louis Hakizimana qui officiera dans ce match. Arsney Marigoni du Mozambique et le Guinéen Sidiki Sidibé.

Le rendement de la défense est rassurant

Lors de la conférence de presse d’avant-match organisée au Suez Stadium à la veille de ce match décisif, le sélectionneur national, Alain Giresse s’est livré aux médias sur un ton positif. « Les Aigles ont de fortes chances de gagner, mais le match ne sera pas facile vu la pression qui pèse sur les joueurs ». Il estime que ses protégés « se sont bien préparés physiquement et mentalement à cette rencontre décisive ».

Et d’ajouter, optimiste : « Après un départ en demi-teinte et deux matchs nuls concédés face à l’Angola et le Mali, la performance de l’équipe va monter crescendo lors de l’ultime rencontre de la phase de groupe ». C’est ce que promet le coach français. « En dépit des deux buts concédés sur deux erreurs individuelles, le rendement de la défense est rassurant ».

Le casse-tête chinois de la cage

Interrogé sur l’identité du portier qu’il compte aligner après les bourdes monumentales commises successivement par Farouk Ben Jaafar et Moez Hassen, le technicien français est resté délibérément dans le flou. « Je n’ai pas encore décidé quel gardien aligner face à la Mauritanie. Le poste de gardien est sensible et les erreurs commises lors des deux premiers matches ne doivent pas se produire face à la Mauritanie », a-t-il averti.

Alors, donnera-t-il sa chance au 3ème gardien, Moez Ben Chrifia, qui  réalisait une saison époustouflante avec l’Espérance lors de son aventure africaine ?

Par ailleurs, le sélectionneur national révèle que le staff médical a « engagé une course contre la montre » pour rétablir complètement Ferjani Sassi. Il devra remplacer Ghaylane Chaâlali, suspendu pour avoir écopé de deux cartons jaunes.

Cependant, « le sociétaire du club égyptien el-Zamalek n’est pas encore en totale capacité de ses moyens. Mais il sera au top en cas de qualification aux tours prochains », avait-il promis.

Puis, évoquant l’absence de Bassem Srarfi, le milieu offensif de l’OGC Nice, le coach de la sélection nationale assure qu’il ne l’a pas aligné lors des deux premiers matches de la sélection « pour des raisons purement techniques ». Même prétexte invoqué pour le cas de Ali Maaloul écarté brutalement pour des raisons encore mystérieuses.

Ensuite, rappelons que Aymen Ben Mohamed est déclaré forfait pour le match de la sélection tunisienne face à la Mauritanie. En effet, il a besoin de quatre jours de repos après avoir ressenti des douleurs à son pied droit. De même que l’excellent Ghailane Chaalali qui sera également absent de cette rencontre pour cause de suspension.

Enfin, notons que sur neuf confrontations, la Tunisie n’a jamais perdu contre son homologue mauritanien. Elle remportait ainsi sept de ses duels dont cinq victoires en match officiel et deux matchs nuls.

Rassurant! Mais seule la réalité du terrain compte…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here