Jean-David Levitte : « L’avenir de la Tunisie est entre les mains des Tunisiens »

Jean-David Levitte - l'économiste maghrébin
portrait de Jean-David Levitte

L’avenir de la Tunisie est entre les mains des Tunisiens, affirme l’ambassadeur de France Dignitaire, Jean-David Levitte.

À l’issue de sa conférence intitulée «  Quel ordre mondial pour le 21ème siècle », Jean-David Levitte a estimé que la Tunisie est un exemple de transformation démocratique  qui a impressionné, pas uniquement l’Europe, mais le monde entier.

Par ailleurs, l’ambassadeur de France Dignitaire a  rappelé que la Tunisie a un partenariat avec l’Union européenne en cours de négociation. Pour lui, il faut que cette négociation réussisse. «  Ma conviction profonde est que nos destins sont liés » lance-t-il.  La réussite de la Tunisie sera un message formidable pour le monde entier.  Pour lui, les Européens ont  un intérêt profond à aider la Tunisie à réussir.  Ainsi Français et Européens aideront la Tunisie à transformer l’essai de la démocratie vers la réussite économique.

Jean-David Levitte a rappelé que plusieurs procès sont intentés par les Américains eux-mêmes  contre le président américain, pour inciter les Etats-Unis, à travers des décisions de droit, à respecter ses engagements.

Quel avenir pour la Chine et les Etats-unis

En revanche, l’extraterritorialité  des lois américaines est un phénomène inacceptable auquel il faut résister.  « Les Américains ne sont ni le shérif ni les arbitres de la planète » s’indigne-t-il. L’Iran, États-Unis et l’Allemagne, la France, la Chine et la Russie ont signé un accord nucléaire.  Il a indiqué que les Européens souhaitent le maintenir.

Les États-Unis veulent interdire à nos sociétés de continuer à intervenir en Iran et nous estimons que c’est inacceptable.  Pour lui, il s’agit d’un service rendu à la paix mondiale. Jean-David Levitte considère que   l’émergence d’une crise économique mondiale est possible.

En effet, cette confrontation peut aboutir à un accord y compris dans les semaines à venir. «  Si c’est une rupture profonde, il faudra alors que les Européens et ceux qui partagent leur vision de ce que doit être l’économie mondiale et les règles du jeu qui s’y appliquent unissent leurs forces pour sauver l’économie mondiale ».

Dans un tel scénario, il est évident que l’Union européenne devrait  aider et s’appuyer sur les pays qui entourent la Méditerranée, sur les Etats africains.  Mais aussi sur d’autres pays qui partagent la même opinion à l’instar de l’Inde, du Japon, l’Australie, Canada et autres pays.

Pour lui, le monde est spectateur d’un  match à risque entre le président américain et le président chinois. Cela incite aux pires scénarios et à réfléchir sur la manière d’intervenir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here