Coopération technique : hausse des recrutements de 19,3%

coopération technique L'Economiste Maghrébin

Le nombre de Tunisiens recrutés dans le cadre de la coopération technique a enregistré une hausse de 19,3%. D’après les chiffres de l’Agence tunisienne de coopération technique (ATCT), leur nombre passe de 771, du 1er janvier à la fin d’avril 2018, à 920 du 1er janvier à la fin d’avril 2019.

Le site officiel de l’ATCT affirme que le secteur de l’éducation et de l’enseignement s’est taillé la part du lion. Ainsi, l’ATCT a enregistré le recrutement de 352 cadres enseignants, soit 38,2% de la totalité des recrutements. Le secteur de la santé arrive en deuxième position avec 244 personnes recrutées. De même, 120 cadres administratifs ont été recrutés. Quant au secteur de l’ingénierie, l’agence a enregistré le recrutement de 119 personnes.

Une coopération technique vers des destinations multiples

L’Arabie-saoudite se positionne comme le premier pays du Moyen-Orient à attirer les compétences tunisiennes. Ce pays a pu recruter 247 cadres tunisiens. Quant au Qatar, il a pu recruter 197 cadres. En général, les pays arabes ont pu recruter 55% de la totalité des compétences ayant déposé leurs demandes à l’ATCT. L’Agence a enregistré le recrutement de 206 compétences par des pays européens. La France a recruté 111 compétences. L’Allemagne 71 compétences. Les pays africains ont recruté 90 compétences. Le Canada a recruté 73 personnes.

Durant la même période, l’ATCT a reçu 23 commissions techniques afin de recruter et prospecter les besoins en compétences tunisiennes. L’ATCT a reçu 12 commissions de l’Arabie-saoudite, cinq commissions du Koweït, quatre du Canada, deux du Qatar, une de Mauritanie. Par ailleurs, l’ATCT a reçu 90 offres d’emploi dans différentes disciplines.

En plus de la coopération bilatérale et tripartite, l’ATCT a envoyé 18 experts pour effectuer des missions à court-terme pour apporter de l’expertise dans les domaines de l’éducation, l’enseignement, l’agriculture, la pêche, l’ingénierie civile, la psychologie, la qualité. L’ATCT a envoyé ses commissions dans le cadre de la coopération avec la BID, la FAO et le PNUD.

Enfin, l’ATCT a organisé une session de formation en partenariat avec la BID pour le renforcement des compétences linguistiques en arabe de 36 cadres tchadiens.

 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here