Hausse du prix des hydrocarbures : UTAP, CONECT et UTICA s’indignent

photo publiée sur les réseaux sociaux

L’Union tunisienne de l’Agriculture et de la Pêche s’est indignée contre la hausse du prix des hydrocarbures. Et ce, dans un communiqué rendu public, aujourd’hui 1er avril.

La centrale agricole – UTAP s’est dite surprise de cette hausse. Elle rappelle que l’hydrocarbure est un pilier fondamental des coûts de production. De ce fait, cela va accentuer les pertes des agriculteurs et des pêcheurs.

Elle estime que cette hausse impactera entre autres négativement le pouvoir d’achat des consommateurs et augmentera l’inflation. Par ailleurs, l’UTAP ne cesse de critiquer « la politique de l’importation et de la hausse des prix ».

L’UTAP appelle les autorités de tutelle à mettre en place des mesures efficaces pour endiguer la hausse du prix des hydrocarbures. Elle propose :

  • L’augmentation de la subvention des hydrocarbures;
  • La révision des prix de référence de plusieurs produits agricoles, à l’instar des céréales, tomates, pommes de terre et volailles.

Enfin, la centrale appelle ses adhérents à se mobilier pour défendre leurs intérêts, par tous les moyens légitimes.

Hausse du prix des hydrocarbures : le mécontentement est unanime

De son coté, la CONECT  lance un appel au gouvernement pour la révision immédiate du système d’indexation des variations des prix du carburant au niveau international sur les prix locaux. Surtout que l’instabilité et les fortes et rapides variations sur le marché international ont eu, avec ce système, de graves conséquences sur le climat des affaires dans le pays et le degré d’attractivité du site Tunisie pour les investisseurs tunisiens et étrangers.

Par ailleurs, elle souligne l’urgence de la situation. Elle lance un appel pour l’ouverture immédiate d’un dialogue avec les organisations professionnelles concernées et les représentants des secteurs de la production, de la distribution et des services afin de convenir d’une nouvelle approche plus réaliste et mieux adaptée.

La centrale patronale a rappelé avec indignation que le ministre de l’industrie des PME, avait annoncé depuis quelques jours que le gouvernement n’avait pas l’intention d’augmenter les tarifs du carburant. Elle propose entre autres de geler le prix des hydrocarbures.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here