Mesures adoptées en faveur des personnes à besoins spécifiques

Youssef Chahed L'Economiste Maghrébin

Le Chef du gouvernement Youssef Chahed a inauguré mardi le Centre national « Basma » de recherche, d’études, de documentation et de formation sur le handicap à l’occasion de la Journée mondiale du travail social. Plusieurs mesures ont été adoptées au profit des personnes à besoins spécifiques: 

-Les personnes à besoins spécifiques souhaitant lancer de petits projets  pourront contracter un emprunt bancaire même sans auto-financement.   

-L’établissement d’une ligne de financement solide pour le budget du Ministère des Affaires sociales en faveur des personnes à besoins spécifiques à hauteur de 1 MTND. 

– Etablir une ligne de financement pour les familles à faible revenu et adopter le budget de 2020.

– Augmentation de la subvention mensuelle de 50 dinars pour les personnes ayant des besoins spécifiques. 

– Accorder une allocation mensuelle de 60 dinars aux familles nécessiteuses.

– Octroi d’une subvention mensuelle de 60 dinars aux enfants ayant quitté l’école et souhaitant poursuivre leurs études ainsi que 80 dinars à ceux qui souhaitent se former.

– Gratuité des transports terrestres pour les familles nécessiteuses à faible revenu.

– Etablir des stations de transport terrestre pour faciliter l’entrée et la sortie des personnes à mobilité réduite. 

– Renforcer les ressources humaines dans les institutions sociales à travers le recrutement de 230 agents et cadres. 

– L’attribution de 400 aides et d’un cadre pour les centres d’éducation affiliés à l’accord sectoriel des membres d’associations de soins pour personnes en situation de handicap.

– L’État garantit les dettes des associations de personnes ayant des besoins particuliers à la Caisse nationale de sécurité sociale pour un montant de 500 000 dinars.

– Fourniture de 30 bus aux associations dédiées aux personnes à besoins spécifiques.

– Affectation de fonds publics à l’Union nationale des aveugles pour une période supplémentaire de trois ans.

– Un montant minimum garanti de pensions de retraite équivalent au montant de l’allocation mensuelle versée aux familles nécessiteuses prévu au profit d’environ 117 400 bénéficiaires pour un coût de 34,3 millions de dinars

– Les femmes divorcées ayant perdu leur droit à l’assurance maladie pourront  bénéficier  à nouveau des mêmes services. Elles sont 15 000 bénéficiaires.

– Les pénalités prévues pour retard dans l’acquittement des cotisations dues à la Caisse nationale de sécurité sociale ne seront pas appliquées aux associations dédiées aux personnes handicapées.

– Accorder des  avantages aux prêts universitaires octroyés par la Caisse nationale de sécurité sociale ainsi que par la Caisse nationale des pensions et des assurances sociales.

– Prévoir la création d’un fonds unifié pour assurer la perte d’emplois et le soumettre au Conseil national du dialogue social. 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here