La condition des femmes en milieu rural a-t-elle avancé ?

employabilité des femmes - l'économiste maghrébin
(Association Victoire pour la Femme Rurale)

La femme rurale a besoin plus que jamais de son autonomie financière et d’indépendance. Comme toute femme d’ailleurs et peu importe le milieu où elle vit. Mais pour y arriver, beaucoup de facteurs entrent en jeu.

Être mieux équipées pour affronter l’avenir, l’accès aux besoins essentiels du quotidien, bénéficier d’une couverture sociale, assurer les études scolaires de leurs enfants, voilà ce qu’elles demandent. Une vie simple.

Ainsi, à l’occasion de la Journée internationale de la Femme, le 8 mars prochain, un événement sur la participation de la femme en milieu rural est organisé au ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche. Et ce, sur le thème « Vers un développement local durable au féminin ».

Aujourd’hui, la femme en milieu rural joue un rôle stratégique dans l’économie du pays. Reste à savoir si elle a connaissance de ses droits ?

Les femmes rurales sont celles qui sont les plus touchées par la pauvreté. Selon une étude récente, seules 19.3 % des femmes rurales ont leurs propres sources de revenus, contre 60% des hommes.

Des réformes tous azimuts pour les femmes en milieu rural

Samir Taïeb, ministre de l’Agriculture, met l’accent sur l’importance d’avoir une couverture sociale. Il précise dans ce contexte : « Il y a un effort considérable que nous sommes en train de mener, en collaboration avec le ministère des Affaires sociales. Ce projet encadre 500.000 femmes en milieu rural. D’ailleurs, nous œuvrons à la mise en place d’une stratégie pour améliorer les conditions de celles qui font un travail pénible. »

Et M. Taïeb de poursuivre : « Imposer une égalité salariale entre homme et femme, cela fait partie du travail qu’on est en train de faire. A mon avis, il faut une prise de conscience pour que les femmes aient connaissance de leurs droits. »

Pour comprendre les difficultés dans ce milieu, Nadia Oueslati, coordinatrice du bureau d’appui à la femme rurale de Ben Arous, met l’accent sur l’écart salarial. « D’ailleurs, les femmes touchent 15 dinars par jour contre 20 dinars pour les hommes, alors qu’ils font le même travail », confirme-t-elle. 

En outre, Narjess Hamrouni, cadre au ministère de l’Agriculture, revient sur les difficultés que rencontrent les femmes en milieu rural. Selon elle, seules 10% des femmes bénéficient de couverture sociale. « Ce qui est peu, nous sommes en train de faire une campagne de sensibilisation en direction de ces femmes ». 

En tout, 1.786.261 femmes vivent en milieu rural, soit 32% de la totalité des femmes tunisiennes et 50.4% de la population rurale. Et ce, selon les dernières données du Ministère de la Femme. La femme rurale représente 4% des propriétaires terriens, 58% de la main-d’oeuvre agricole, 80% de la main-d’oeuvre forestière et 15% de la main-d’oeuvre permanente.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here