Taïeb Baccouche appelle à la concrétisation de l’UMA

Taieb Baccouche

Le volume des échanges entre les pays du Maghreb ne dépasse pas les 3%; soit le taux le plus faible à l’échelle africaine et mondiale, affirme le Secrétaire général de l’Union du Maghreb arabe (UMA), Taïeb Baccouche.

taieb baccouche -l'économiste maghrebinIl intervenait dans le cadre de l’ouverture d’un colloque sur le thème “Trente ans après la création de l’Union du Maghreb : défis et opportunités”, au Maroc. Taïeb Baccouche affirme que la réalisation de l’intégration maghrébine débouchera annuellement sur des centaines de milliers d’emplois pour les jeunes maghrébins. Et, il regrette les répercussions négatives du non-Maghreb sur la région.

Cependant, sur un autre volet, il indique que la société civile a son rôle à jouer. Celui d’exercer une pression sur les décideurs maghrébins pour la concrétisation du Grand Maghreb.

En effet, pour lui, les pays maghrébins n’ont pas su exploiter les atouts en commun, à l’instar du capital humain et des richesses naturelles.

En conclusion, Taieb Baccouche a fait savoir que les pays maghrébins doivent se mobiliser pour la concrétisation de ce rêve, à l’occasion de la célébration de l’année du 30ème anniversaire de l’UMA.

 

Article précédentParticipation tunisienne au salon de l’agriculture “Sahel Niger 2019”
Article suivantKhawla Ben Aïcha : “Marzouki se bat contre des moulins à vent”
Avatar photo
De formation littéraire, Hamza Marzouk travaille à l’Économiste Maghrébin depuis 2011. Il suit de près les mouvements sociaux, sous toutes leurs formes depuis 2011.Les droits socioéconomiques sont son domaine de prédilection. De même, il s'intéresse au monde de la culture et de l'art plus particulièrement : entrepreneuriat culturel et le cinéma tunisien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here