Entreprises publiques : lourd fardeau supporté par l’Etat et les contribuables

Entreprises publiques OECT L'Economiste Maghrébin

En marge de la première session plénière du colloque de l’OECT, intitulée « Principales difficultés affectant les entreprises publiques en Tunisie et perspectives de réforme », l’expert-comptable Jamel Sassi est revenu, ce matin, sur le poids des déficits cumulés de ces entreprises.  

Dans ce sens, il a précisé que 50 entreprises publiques présentent des résultats négatifs. Et ce, en atteignant, à fin 2016, un déficit total de 5 524 millions de dinars. Avec 11 entreprises représentant 78% de ce déficit cumulé.

Il s’agit de la TRANSTU, l’Office des céréales, la STB, Tunisair, la STEG, l’Office national de l’huile, le Groupe chimique, l’Office du commerce de la Tunisie, la Société nationale de cellulose et de papier (SNCPA) et El Fouledh.

Ainsi, le plus grand déficit revient à la TRANSTU. Et ce avec plus de 915 MDT à fin 2016. Suivent l’Office des céréales avec 846 MDT, la STB avec 635 MDT et Tunisair avec 506 MDT.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here