Le big bang de Nidaa Tounes

Nidaa Tounes L'Economiste Maghrébin
Nidaa Tounes

Quand le parti Nidaa Tounes s’effondre comme un jeu de cartes, est-il possible qu’il ressuscite ? Il y a de quoi se poser des questions. 

Voilà qu’une trentaine de membres du bureau exécutif du parti Nidaa Tounes s’est réunie dans la journée du mercredi 30 janvier, afin de mettre en place une démarche plus inclusive et plus participative et traduire le pluralisme d’horizons.

Il ne s’agit pas d’une réunion formelle, mais l’occasion d’un échange franc. Une source proche du parti précise : “Ce sont des sensibilités qui ont caractérisé l’identité du parti basée sur la diversité contre toute forme de monolithisme politique. Pour que les militants se reconnaissent et se retrouvent dans les structures du parti et du congrès.”

Et d’ajouter : “C’est là une condition sine qua non pour espérer sortir de la crise et rendre visible une nouvelle image du parti capable de convaincre les électeurs et les militants qu’une page a été tournée et une nouvelle est entamée, en tirant les conclusions des erreurs passées.”

Puis, la même source poursuit : “Donner  un message d’ouverture de la part du président fondateur seul capable de jouer le rôle de garant et de fédérateur, pourrait à lui seul instaurer la confiance et mettre fin aux querelles contre-productives.”

Il renchérit que la réunion d’hier soir n’était pas une réunion du bureau exécutif. Il s’agit d’une forte symbolique des membres du comité politique et du président de la commission du congrès. Il y a eu un échange franc.

Selon lui, le parti doit s’impliquer dans le processus d’accompagnement des travaux de préparation du prochain de congrès afin de garantir une démarche plus inclusive et plus participative. A travers cette démarche, il est important de traduire le pluralisme d’horizons.

La source précise : “Ce sont des sensibilités qui ont caractérisé l’identité du parti basée sur la diversité contre toute forme de monolithisme politique pour que les militants se reconnaissent et se retrouvent dans les structures du parti et du congrès.”

Notre interlocuteur conclut: “Réussir une gestion démocratique et unitaire du congrès de Nidaa pourrait envoyer des ondes positives et faciliter ou inciter à déclencher une dynamique collective et provoquer un sursaut national salutaire pour les prochaines échéances électorales”.

Avant de se lancer dans la mise en oeuvre de cette initiative les instigateurs ont cherché a éviter toute résistance ou hostilité de la part de l’entourage du président et des instances dirigeantes légales du parti, tout en laissant la libre expression et en respectant la volonté des membres du bureau exécutif.

Il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’une ultime chance ou la dernière opportunité de sauvetage. Il est clair que cette démarche a suscité beaucoup d’intérêt au sein des différentes entités issues de Nidaa Tounes. “C’est prometteur pour l’avenir”, conclut-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here