IntilaQ: 12 startup présélectionnées pour le «Fast Track»

IntilaQ L-Economiste-Maghrébin

170 candidatures sont parvenues au Programme «Fast Track» d’IintilaQ. A travers ce dernier, des startup tunisiennes en phase d’amorçage bénéficieront d’un investissement d’un million de dinars. C’est ce qui a déclaré, aujourd’hui sur les ondes radiophoniques, le directeur exécutif d’IntilaQ Bassam Bouguerra. 

Douze candidatures seulement ont été retenues parmi les 170 déposées. Il s’agit de:

  • «Boostiny» de Tarak Nechnouchi
  • «Deepera» de Faouzi Moussa
  • «Cloudshift» d’Anis Chebbi et Ons Tej
  • «Stoodux» de Lamissa El Khomsi et Aymen Rachdi
  • «Attila Tel» de Marouane Dhmaïed
  • «Mappini» de Mohamed Ali Zorgati et Sarra Fazaâ
  • «Appro.tn» de Béchir Htira et Salim Amamou
  • «9arrini.tn» de Kaïs Assali et Anis Wahbi
  • «WeScore» de Mohamed Anouar Radhouani et Mejdi Hassène
  • «Ortho hand» de Zied Taïeb et Samaher Gharbia
  • «TrustIT» de Mohamed Amine El Ouni.

Cinq startup seront retenues pour le Programme «Fast» parmi les 12 choisies. Ce dernier permettra au premier gagnant de bénéficier d’un investissement de 300 mille dinars. Les 2ème et 3ème vainqueurs bénéficieront, chacun, de 200 mille dinars. Pour les 4ème et 5ème lauréats, ils bénéficieront, chacun, de 150 mille dinars. L’annonce des cinq gagnants est prévu au 08 février 2019.

A noter qu’ IntilaQ Fast Track est un mécanisme innovant de financement des startup en phase d’amorçage. Il se propose de simplifier et raccourcir le processus de la première levée de fonds à une durée ne dépassant pas un mois. ce programme permet aux entrepreneurs de se focaliser beaucoup plus sur les problématiques inhérentes à leurs business. Tels que le développement du produit, le recrutement, le marketing…

Rappelons que IntilaQ, hub d’innovation et d’investissement spécialisé dans le financement des startup technologiques fondé fin 2014, a financé 26 startup d’un investissement global de 13 MDT. Egalement,il accompagné 60 startup et assuré la formation de 700 étudiants/développeurs par an en moyenne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here