Lobna Jribi : l’impôt exceptionnel sur les banques est envisageable

lobna jribi - l'économiste maghrébin
Portrait de Lobna Jribi

La présidente de Solidar Tunisie, Lobna Jribi a déclaré  à leconomistemaghrebin.com que l’impôt exceptionnel de 1% sur le chiffre d’affaires des banques, des compagnies d’assurance, des sociétés pétrolières et des opérateurs de télécommunication, est une idée envisageable pour aider les caisses sociales.

Dans le même contexte, la présidente de Solidar a rappelé que le gouvernement espagnol a déjà appliqué cette idée. Pour Mme Jribi, c’est une solution envisageable mais « il faut qu’elle soit bien étudiée et appliquée », indique-t-elle.

Par ailleurs, elle a déclaré qu’il faut préparer les secteurs en question en amont, par rapport à cette taxe. La préparation doit se faire au niveau du cadre légal, « car certains secteurs sont soumis à des conditions internationales qui prônent la stabilité fiscale. De ce fait, il ne faut pas tomber dans des mesures anticonstitutionnelles ou non conformes à nos conventions internationales », lance-t-elle.

Le report de l’application au mois de janvier 2020 permet d’avoir plus de recul et plus de concertation avec les secteurs concernés, estime-t-elle.

Il est à rappeler que l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) a décidé de reporter la mise en application de l’article en question à janvier 2020. Notons par ailleurs que l’article additionnel 22 de la loi de finances 2019 a soulevé une grande protestation de la part des banques.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here