Le budget de l’ISIE en hausse de 60% en 2019

ISIE L'Economiste Maghrébin

Le projet de budget de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE) pour 2019 est finalement adopté. Les résultats du vote sont de : 132 voix pour, zéro contre et deux abstentions.


Ainsi, le budget de l’ISIE atteint 83,930 millions de dinars, soit une hausse de 60% par rapport au budget de l’année 2018. Selon les députés, cette hausse est due en partie aux enjeux des prochaines élections législatives et présidentielle de 2019.

Par ailleurs, notons que les membres de l’ISIE étaient absents, à l’exception de son président démissionnaire, Mohamed Tlili Mansri.

En effet, Mohamed Tlili Mansri a mis l’accent sur les défis à relever pour les prochaines élections. Il déclare : « Il faut consacrer des chambres judiciaires spécialisées pour trancher les crimes relatifs aux fraudes électorales. » Selon lui, l’ISIE devrait être dotée d’une autonomie financière et administrative et en aucun cas soumise au budget prévu par le pouvoir exécutif.

Il a également évoqué les dispositions précises de la Constitution relatives aux instances constitutionnelles. Ainsi que celles sur la composition des membres qui requiert un quorum de 160 voix sur 217 pour élire ses membres. Cette élection relève des lois organiques des instances et non pas de la Constitution, ajoute-t-il.

Quant à sa démission, il a répondu aux députés, qu' »elle n’entrera en vigueur qu’en cas d’élection d’un nouveau président. D’ici là, je gère les affaires financières et administratives au sein de l’ISIE, mais je ne compte pas attendre aussi longtemps que cela ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here