FTH : les hôteliers payent l’électricité 147% plus cher qu’en 2011

recettes touristiques - l'économiste maghrébin

La Fédération tunisienne de l’hôtellerie (FTH) s’est indignée de la dernière augmentation du tarif de l’électricité de la STEG. Elle s’est exprimée dans un communiqué rendu public, aujourd’hui 28 novembre.

En effet, la FTH a avancé que la STEG est en monopole de la production de l’électricité. De ce fait, la STEG en tire profit pour réviser à la hausse les tarifs à trois reprises au mois de mars, octobre et mai. En effet, la FTH pointe du doigt « des décisions unilatérales ». Elle considère entre autres que ces augmentations représentent 50% d charges supplémentaires pour les hôtels.

D’après les estimations de la Fédération, les hôteliers payent la facture de la STEG 147% plus cher qu’en 2011. Par ailleurs, le communiqué signé par la Fédération tunisienne de l’hôtellerie a rappelé que les hôtels ne bénéficient plus de subvention énergétique, et ce depuis 2018. Dans le même contexte, la fédération affirme que cette augmentation met en péril tout le secteur touristique et les postes d’emploi qui y sont associés. Notons que la Fédération revendique le report de l’application de cette décision.

La position de la FTH concorde avec celle de l’UTICA, l’UTAP et l’UGTT. Toutes ses organisations refusent catégoriquement les augmentations en question.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here