Mohamed Trabelsi n’exclut pas une annulation de la grève générale

Mohamed Trabelsi

Le ministre des Affaires sociales, Mohamed Trabelsi, a indiqué que les négociations sont en cours en ce qui concerne la grève générale prévue pour le 22 novembre.

Dans une déclaration faite aux médias, Mohamed Trabelsi a tenu à rappeler que le droit à la grève est un droit garanti par la Constitution. Dans le même ordre d’idée, il n’a pas exclu la possibilité d’aboutir à une solution pour l’annulation de la grève, avant la date J. Pour rappel, la centrale syndicale tient encore à sa position, à savoir : tenir la grève dans les délais fixés au préalable.

Ainsi, le secrétaire général de l’UGTT a tenu un meeting populaire à la place Mohamed Ali, samedi 17 novembre. Il a pointé du doigt « l’absence de sérieux du gouvernement lors des négociations et la nécessité de signer des augmentations salariales au profit des fonctionnaires ». Sur un autre volet, la grève générale ne revendique pas uniquement la révision à la hausse des salaires. Elle revendique également de préserver le pouvoir d’achat des Tunisiens par le biais de la maîtrise des prix.

Pour rappel, le secrétaire général de la centrale syndicale n’a pas manqué de multiplier les accusations contre le gouvernement. Plusieurs syndicalistes et fonctionnaire étaient présents à ce meeting qui est le dernier avant la date J. A l’exception de la déclaration de Mohamed Trabelsi, aucun autre signe ne présage l’annulation de la grève.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here