Gmail passe le cap des 1.5 milliard d’utilisateurs actifs

gmail L'Economiste Maghrébin

Les réseaux sociaux ne sont pas les seuls espaces virtuels à pouvoir regrouper des milliards d’utilisateurs. Le service de messagerie Gmail a réussi à s’imposer comme une valeur sûre auprès des internautes. Ainsi, il a franchi la barre symbolique des 1.5 milliard d’utilisateurs actifs.  

« 1,5 milliard d’utilisateurs. Merci ». C’est en toute simplicité que l’annonce de cet événement a été faite sur le compte Twitter de la messagerie.

Il s’agit d’un cap symbolique qui illustre bien le chemin parcouru par le webmail depuis sa création. Gmail n’en est pas à son premier record. En février 2016, le cap d’un milliard d’utilisateurs actifs avait déjà été franchi. En moins de trois ans seulement, le service de messagerie de Google a su attirer près de 500 millions d’utilisateurs à travers le monde.

Ce succès, est  aussi celui d’un panel d’outils proposé par Google. En effet Gmail ne se résume pas à un simple service de messagerie. L’adresse Gmail sert également d’identifiant pour les nombreux services proposés par Google (YouTube, Blogger, Google Store, etc.). Par son biais l’utilisateur accède en toute facilité à son compte Google.

Par ailleurs depuis sa création en 2004 Gmail a fait peau neuve. Avec des changements qui comprennent à la fois l’interface et certaines fonctionnalités. Avec un design rafraîchi, le service de messagerie propose une option qui permet d’ouvrir ou télécharger des pièces jointes sans ouvrir le mail. De même que la fonctionnalité « snooze » permet de reprendre à plus tard la lecture d’un message sans l’oublier. Par ailleurs, des réponses intelligentes sont proposées depuis peu, afin de rendre plus facile l’écriture des mails.

Un seul élément est resté inchangé : les critiques qui fusent sur la politique de confidentialité. Des applications tierces peuvent jusqu’à présent avoir accès aux informations personnelles contenues dans des courriels des comptes Gmail, et ça ne risque pas de changer de si tôt.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here