OMS : 5,3% des décès dans le monde sont liés à l’alcool

l'alcool L'Economiste Maghrébin

Dans un rapport publié vendredi 21 septembre 2018 sur la consommation d’alcool dans le monde et ses conséquences désastreuses sur la santé, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a tiré la sonnette d’alarme : l‘alcool est responsable du décès de quelque trois millions de personnes dans le monde chaque année.

Décompte morbide

Au total, l’alcool a tué dans le monde quelque trois millions de personnes rien qu’en 2016, contre 3,3 millions en 2012, selon les derniers chiffres établis par l’OMS.

Sur environ 2,3 milliards de personnes dans le monde qui boivent, 5,3% des décès sont liés aux boissons alcoolisées chaque année. A savoir que la consommation d’alcool tue davantage que le sida, la tuberculose et la violence réunis. Ce taux morbide atteint 13,5% chez les jeunes (20-29 ans) dont les trois quarts des décès sont des hommes.

Notons que la consommation moyenne journalière des personnes buvant de l’alcool correspond à 33 grammes d’alcool pur, soit l’équivalent de 2 verres de vin (de 150 ml chacun) ou d’une bière (750 ml) ou de deux verres d’alcool fort (de 40 ml chacun).

Toujours selon la même source, sur les trois millions de décès liés à la consommation d’alcool, 28% ont un lien direct avec des accidents de la route, violences, suicides et autres actes violents. 21% sont liés à des troubles digestifs et 19% à des maladies cardiovasculaires. Les autres décès sont attribués à des maladies infectieuses, des cancers, des troubles mentaux et autres problèmes de santé.

La famille en première ligne

«Beaucoup trop de personnes- leurs familles et leurs communautés- souffrent des conséquences de l’usage nocif de l’alcool, que ce soit par la violence, les problèmes de santé mentale et les maladies comme le cancer et les accidents vasculaires cérébraux», a relevé le directeur général de l’OMS, cité dans un communiqué.

«Il est temps d’agir davantage pour prévenir cette grave menace pour le développement de sociétés saines», a-t-il averti.

L’OMS prévoit une hausse de la consommation globale d’alcool dans le monde au cours des dix prochaines années, en particulier dans les régions du Sud-Est asiatique, du Pacifique occidental et sur le continent américain.

Qu’en est-il de la Tunisie?

Selon une étude publiée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en 2016, sur la consommation de boissons alcoolisées dans le monde, notre pays figure à la peu enviable deuxième position des pays arabes en termes de consommation de boissons alcoolisées. Il recueille la moyenne annuelle de 26.2 litres d’alcool par personne, dépassant la France, l’Italie, la Russie et l’Allemagne.

Toujours selon cette étude, les Emirats Arabes Unis se classent en tête de peloton avec une consommation moyenne annuelle de 32.8 litres par personne. A la dernière place des pays arabes figure le Koweit avec une consommation moyenne annuelle de 1.3 litre par personne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here