Iyad Dahmani revient sur le limogeage du ministre de l’Energie

Iyed Dahmani L'Economiste Maghrébin

La nouvelle vient de tomber. Le chef du gouvernement a décidé de démettre le ministre de l’Energie, Khaled Kaddour, de ses fonctions. Quelles sont les raisons de ce limogeage? 

Lors d’un point de presse tenu aujourd’hui au siège de la Kasbah, Iyad Dahmani,  porte-parole,  a déclaré que ce limogeage n’est pas lié à des personnes mais à des restructurations de l’administration tunisienne.

Selon le porte-parole, cette affaire a dévoilé des dysfonctionnements au sein du ministère. Il précise à cet effet:  » il a été découvert  qu’un investisseur tunisien exploite un champ pétrolifère sans autorisation depuis 2009. Alors que la loi exige que l’Etat, à travers l’Etap, doit être associé à tout forage ».

Iyed Dahmani: « Le titulaire de la concession continue à exploiter le champ d’une façon illégale »

 Il ajoute que la concession d’exploitation pétrolière du champ en question aurait dû prendre fin en  2009 : « Or, le titulaire de la concession continue à exploiter le champ de façon illégale. Il s’apprêtait même à la renouveler dans les semaines à venir en dehors de tout cadre légal ».

 » C’est pourquoi, il y a nécessité aujourd’hui de revoir la bonne gouvernance du secteur pétrolier », affirme de nouveau M. Dahmani.  « Et ce pour mieux garantir les droits de l’Etat tunisien, et à encourager l’investissement dans ce secteur », a-t-il poursuivi.

Autrement dit, le gouvernement vise à mettre en place un standard de transparence pour mieux garantir l’investissement.

M. Dahmani a souligné que  Youssef Chahed aurait découvert l’affaire suite à son invitation par l’exploitant du champ pétrolifère pour venir l’inauguration ».

Rappelons que le champ en question est situé dans la région de Monastir. Ces réserves (8.1 millions de barils) permettent de produire 15 000 barils par jour. Notons que la production annuelle de la Tunisie est de 15 millions de barils.

Le chef du gouvernement a aussi limogé le directeur général des hydrocarbures, le secrétaire général des mines ainsi que le président-directeur général de l’ETAP. Il en est de même du directeur général des affaires législatives. Tous les services du ministère de l’Energie ont été rattachés au ministère de l’Industrie et des PME.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here