Ecoles privées tunisiennes dans le collimateur de l’ODC

manuels scolaires

 Les écoles privées ne manquent pas de faire parler d’elles. L’Organisation de défense du consommateur (ODC) publiera les résultats d’une enquête sur les écoles privées, la semaine prochaine.

D’ailleurs, le président de l’Organisation Slim Saâdallah a confirmé à leconomistemaghrebin.com cette information. Ce dernier affirme que les bureaux régionaux de l’organisation ont reçu plusieurs plaintes contre des écoles privées. Slim Saâdallah a affirmé que la multiplication des plaintes a incité l’ODC à réaliser cette enquête.

Ecoles privées tunisiennes : le revers de la médaille

Par ailleurs, le président de l’organisation a considéré que les résultats de l’enquête seront dévoilés lors d’une conférence de presse. « La publication des résultats permettra d’avertir les parents d’élèves contre les agissements de quelques écoles privées », lance-t-il.

Cependant, la rentrée scolaire rime avec dépenses.  Interpellé sur les coûts de la rentrée scolaire, Slim Saâdallah a estimé que les prix des fournitures scolaires ont enregistré une hausse considérable.  Surtout celles importées, à hauteur de 60%.

Par ailleurs, notre interlocuteur a appelé les Tunisiens à éviter les circuits de distribution parallèles. A cet égard, il a affirmé qu’il s’avère que plusieurs produits de contrebande sont cancérigènes. Malgré cela, l’engouement des Tunisiens pour ce genre d’articles ne tarit pas, et pour cause, leurs bas prix.

De plus, l’organisation de la défense du consommateur a indiqué qu’il n’y aura pas d’augmentation de prix du cahier subventionné. Pour les prix des cartables et des tabliers, notre interlocuteur a indiqué qu’il y aura une légère baisse.

En conclusion,  à chaque rentrée scolaire les parents sont au pilori. Après le casse-tête des fournitures scolaires, ils devront subir la saignée des cours particuliers qui va durer toute l’année scolaire. A quand l’application stricte de la loi qui régit les cours particuliers ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here