Déficit commercial de 3,65 milliards de dinars à fin mars 2018

Deficit commercial l-economiste-maghrebin

Au terme du premier trimestre de 2018, les échanges commerciaux de la Tunisie avec l’extérieur aux prix courants ont affiché une hausse respective des exportations et des importations de 35,2% et de 21,3%, selon les derniers chiffres publiés par l’Institut national de la statistique (INS).

Ainsi, les exportations ont atteint 10,18 milliards de dinars à fin mars 2018, contre 7,53 milliards de dinars durant la même période de 2017. Les importations se sont établies à 13,83 milliards de dinars contre 11,41 milliards de dinars à fin mars 2017.

De ce fait, le solde de la balance commerciale a enregistré un déficit pour se situer à 3,65 milliards de dinars au premier trimestre, contre 3,87 milliards de dinars une année auparavant. Et le taux de couverture a enregistré une croissance de 7,6% sur un pour atteindre 73,6%.

L’INS a dévoilé que la hausse des exportations concerne la majorité des secteurs. D’ailleurs, le secteur de l’énergie a observé une amélioration de 138,5%, et ce, en raison de l’augmentation des ventes de pétrole brut (516,9 MDT contre 173,1 MDT).

Le secteur de l’agriculture et des industries agro-alimentaires a enregistré, quant à lui, une hausse de 89,4% du fait de la progression des ventes des huiles d’olives (776,9 MDT contre 233,6 MDT) et des dattes (263,8 MDT contre 197,4 MDT).

Une hausse a également été observée dans les industries mécaniques et électriques qui a fait grimper textile et habillement et cuirs et industries manufacturières de 26,6%, 26,7% et 26,9% respectivement.

Par contre, le secteur des mines, phosphates et dérivés a affiché une baisse de 26,5%, suite à la régression des exportations en DAP (39,8 MDT contre 134,6 MDT).

S’agissant de la hausse des importations, elle est due principalement à l’augmentation enregistrée au niveau de tous les secteurs. Le secteur de l’énergie a augmenté de 37,4%, les matières premières et demi produits de 28,4%, les biens d’équipement de 17% et le secteur des produits agricoles et alimentaires de base de 9,3%. Les importations hors énergie ont aussi progressé de 19%.

A l’inverse, le secteur des mines, phosphates et dérivés a plié de 2,7%.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here