Transformation numérique: la BAD accorde 144 millions d’euros à la Tunisie

Numérique salon Sousse L'Economiste Maghrébin

Deux accords de prêts relatifs au projet d’appui au développement des compétences techniques et technologiques et à celui visant à soutenir la mise en œuvre du plan national stratégique – Tunisie Digitale 2020, ont été signés entre la Tunisie et  la Banque africaine de développement (BAD).

Avec un financement de 72 millions d’euros, le projet relatif à l’appui au développement des compétences techniques et technologiques promeut une plus grande ouverture des établissements scolaires sur le monde professionnel et une meilleure utilisation des technologies numériques, et ce, afin de faire émerger de nouvelles compétences techniques et numériques.

laadhariA cette occasion,  Mohamed El Azizi, Directeur Général du Groupe de la BAD pour l’Afrique du Nord, a annoncé: «Ce projet permettra de former une main-d’œuvre hautement qualifiée, répondant à l’ambition de la Tunisie de renforcer son intégration dans les chaînes de valeur mondiales avec la création de plus de 5000 emplois directs».

Quant au projet d’appui à la mise en œuvre du plan national stratégique -Tunisie Digitale 2020, qui est doté  d’un financement équivalent,  il contribuera au renforcement de la performance des services publics à travers le déploiement de l’administration électronique.

«Cette seconde opération permettra de renforcer l’offre des services administratifs rendus aux usagers et aux acteurs économiques», a précisé, M. El Azizi ajoutant qu’«elle contribuera à améliorer l’accès à un service public de qualité sur l’ensemble du territoire tunisien».

De son côté, Zied Ladhari, ministre du Développement, de l’investissement et de la coopération internationale, a souligné l’importance de ces deux accords en faveur de secteurs stratégiques pour l’économie tunisienne à travers, notamment, le renforcement des compétences des jeunes, la création d’emplois et la transformation numérique du pays.

Il a, ainsi, salué l’appui soutenu de la BAD à la Tunisie et s’est félicité de l’excellence du partenariat entre le gouvernement tunisien et la première institution de financement du développement du continent africain au cours des dernières années dans plusieurs domaines.

A noter que la cérémonie de signature des accords de prêts a été rehaussée par la présence de Hatem Ben Salem, ministre de l’Education, Anouar Maarouf, ministre  des Technologies de l’information et de l’Economie numérique ainsi que Abdelmajid Mellouki, administrateur représentant le Maroc, la Tunisie et le Togo au sein de la BAD.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here