Hichem Ben Ahmed: « Nous n’avons nullement l’intention de rejoindre un autre parti »

Ce qui s’est passé à Afek Tounes ressemble à un séisme politique, après la défection de huit dirigeants du parti.

Hichem Ben Ahmed, secrétaire d’Etat auprès du ministre du Commerce, chargé du Commerce extérieur, et membre du bureau exécutif du parti Afek Tounes, était invité sur les ondes radiophoniques, où il est revenu sur sa démission du parti. Il a déclaré: « Nous n’avons pas quitté définitivement le parti, nous avons juste gelé notre adhésion. D’ailleurs, nous continuerons à garder le contact avec les membres du parti, car une solide amitié nous lie. »

Il ajoute : « Je n’ai nullement l’intention de rejoindre un autre parti. »  Il réfute le terme de carriériste en ce qui le concerne, démentant ce qui se raconte : « Ce n’est pas le poste ministériel en soi qui m’intéresse. Mon objectif est de servir l’intérêt du pays. Quand on fait de la politique, c’est pour la vie », précise-t-il.

Sur un autre volet d’ordre économique, M. Ben Ahmed a soulevé la question du free-visa, en déclarant: « Il est plus opportun de parler de free-visa, car comment voulez-vous attirer des investisseurs? Il serait approprié d’accorder des free-visa aux professionnels des deux côtés. »

Rappelons que la veille, le président du parti Yassine Brahim a annoncé que le conseil national du parti a décidé de se retirer de l’Accord de Carthage, et que désormais le parti passe à l’opposition, mais une opposition constructive.

Outre leur défection du parti, les démissionnaires ont également voulu quitter le gouvernement. Youssef Chahed a refusé catégoriquement ces démissions, qui selon lui sont injustifiées, en parodiant la formule du président de la République : »La patrie avant les partis. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here