Slim Besbes inquiet du service de la dette en 2018

Slim Besbes L'Economiste Maghrébin

Slim Besbes, membre de la Commission des finances à l’ARP et député du Mouvement Ennahdha, a souligné que les débats au sein de la commission ont porté sur le volet  de la maîtrise des équilibres financiers, la mobilisation des ressources financières et la relance économique. 

Il a précisé dans ce contexte qu’il faut: « une aisance financière pour booster l’investissement à travers des incitations et un allègement de la charge fiscale. Alors qu’en réalité, cela constitue également un obstacle où l’Etat se retrouve dans une nécessité de mobiliser davantage de ressources afin de ne pas recourir à l’endettement, et ce, dans le but de maîtriser le déficit budgétaire, qui n’est plus soutenable pour l’avenir ».

Pour Slim Besbes, il faut changer d’approche budgétaire parce que le paradigme classique est basé sur les ressources fiscales et l’endettement pour couvrir les dépenses. « A mon avis, il faut adopter une nouvelle approche pour mobiliser de nouvelles ressources comme la cession des biens confisqués », a-t-il dit.

Et d’ajouter qu »une telle démarche sera comme une bouffée d’oxygène. Tout comme il est important de maîtriser certaines dépenses avec la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption. Ainsi, nous pourrons faire d’énormes économies dans notre budget ». 

[raside number= »3″ tag= »PLF 2018″]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here