Quand Nidaa Tounes tacle al Joumhouri

Le bras de fer entre le parti Nidaa Tounes et Al Joumhouri prend racine. Voilà qu’à son tour, le directeur exécutif du parti Nidaa Tounes, Hafedh Caïd Essebsi répond aux accusations du parti Al Joumhouri sur la décision du mouvement  Ennahdha d’avoir décidé de soutenir le candidat de Nidaa Tounes aux élections législatives partielles d’Allemagne.

A travers un post sur les réseaux sociaux, Hafedh Caïd Essebsi s’est adressé aux dirigeants d’Al Joumhouri,  en soulignant que leurs critiques relèvent de l’hypocrisie politique. « Alors que ces mêmes personnes se trouvent entre l’enclume et le marteau. Mais plus encore, elles ont atteint le niveau élevé de la schizophrénie. Nous sommes restés silencieux face à ce genre de provocation et aussi à leur double discours. Il est grand temps de réagir et de ne pas se laisser intimider », a-t-il martelé.

A la suite de cette réplique de Hafedh Caïd Essebsi, Youssef Béji, membre du bureau exécutif du parti al Joumhouri, a souligné: “  Notre parti Al Jouhmouri a une carrière longue de trente ans en politique.  Ce n’est certainement pas le cas de Nida Tounes qui s’érige aujourd’hui en donneur de leçons.  M. Hafedh Caïd Essebsi devrait adresser sa réplique à son attaché de communication, Borhène Bsseies, qui a longtemps milité au sein d’Al Joumhouri bien avant le 14 janvier .

 

Rappelons également que le mouvement  Ennahdha a publié dans un communiqué rendu public en date du 26 octobre d’avoir décidé de soutenir le candidat de Nidaa Tounes aux élections législatives partielles d’Allemagne. Cette publication  intervient  après la décision de la 16e session du conseil de la Choura de ne pas postuler pour le siège.  

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here