La Semaine culturelle syrienne : sous le signe de la résistance

La Semaine culturelle syrienne se tient actuellement du 25 au 30 septembre, dans plusieurs villes tunisiennes, à savoir Tunis, Monastir, Sfax, Sekhira et Gabès. L’événement est organisé par l’Instance nationale de soutien à la résistance arabe et de lutte contre la normalisation avec l’entité sioniste.

Musique, cinéma, artisanat, livres et  théâtre étaient présents pour meubler le programme. A l’avenue Habib Bourguiba, une grande tente abritait une exposition d’habits traditionnels syriens, des affiches montrant les exploits de l’armée arabe syrienne, en lutte contre le terrorisme en Syrie et une musique engagée syrienne faisant l’éloge de la Résistance armée.

Les artisans présents, venus spécialement de Syrie ont indiqué que la situation dans leur pays s’améliore et que ce qui se passe en Syrie n’a rien à voir avec la révolution.

Sur la genèse de la Semaine culturelle syrienne en Tunisie, Slah Amami, coordinateur de l’événement, a confié à leconomistemaghrebin.com que le président du syndicat des artistes et membre du parlement syrien, Zouheir Ramadan,  est à l’initiative de cet événement qui devrait contribuer au rétablissement des relations entre la Tunisie et la Syrie, lors d’une visite effectuée par l’Instance à Damas, à la mi-mai 2017. Ainsi une délégation a été envoyée à Tunis composée de 19 personnes (artisans, artistes et la représentante du Parti Baâth), dans le cadre de la semaine culturelle.

Notre interlocuteur a regretté que la Foire internationale de Damas se soit tenue au mois d’août et que malheureusement la Tunisie n’y ait pas participé. De même, la Tunisie a perdu l’occasion de participer à la Conférence sur la reconstruction de la Syrie.  La Semaine culturelle sera clôturée samedi 30 septembre par un concert de musique syrienne à l’avenue Habib Bourguiba, et ce à partir de 17h.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here