L’avis des Tunisiens sur l’interdiction des sacs en plastique

Sacs plastiques interdiction L'Economiste Maghrébin

Suite à l’interdiction de la distribution des sacs en plastique dans les supermarchés effectuée le 1er mars 2017 en Tunisie, la société française d’analyse de données et de sondages Sphinx MEA a mené, en collaboration avec l’Institut supérieur de commerce et de comptabilité de Bizerte, une enquête afin d’évaluer l’impact de cette décision sur le comportement du consommateur tunisien.

Les résultats de cette enquête ont fait ressortir que 55.9% des personnes sondées jugent favorablement la décision d’interdire les sacs en plastique dans les grandes surfaces,  16,2% sont contre et  27,9% sont indifférents.

Cependant, plus de 80% des personnes interrogées admettent qu’elles continuent à utiliser souvent les sacs en plastique pour leurs achats ailleurs qu’aux supermarchés.

Ainsi, avant l’interdiction des sacs en plastique aux supermarchés, 64.9% des répondants avaient l’habitude d’utiliser les sachets en plastique fournis à la caisse. 74.7% d’entre eux ont affirmé qu’ils les réutilisaient en guise de sacs poubelle et 23.8% en guise de sacs de congélation.

45.4% d’entre eux les réutilisaient pour transporter des achats ou des affaires et 26% pour conserver les aliments.

Après l’interdiction des sacs en plastique, l’étude a démontré que lors de leurs courses aux supermarchés, 42.9% des Tunisiens interrogés ont remplacé les sacs en plastique par des cabas écologiques réutilisables, 36.5% par des sacs à bretelles biodégradables et 33% par des couffins traditionnels.

Toutefois, 28% ont remplacé les sacs en plastique par des sacs réutilisables personnels, 26.8% par des sacs non tissés réutilisables et 19.2% par des caddies.

Il est à rappeler que parmi le milliard de sacs en plastique écoulés par an en Tunisie, seuls 315 millions unités proviennent des grandes enseignes commerciales. Les autres petits commerces sont à l’origine de la distribution d’environ 150 millions de sacs en plastique par an.

A noter que l’enquête a été menée sur un échantillon de 1289 hommes (45%) et femmes (55%) répondant à un questionnaire à la sortie des supermarchés.

Enquête

enquête 1

Enquête 2

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here