ATI : désormais fournisseur du très haut débit

ATI

L’Agence Tunisienne d’Internet annonce, dans un communiqué rendu public aujourd’hui 31 août,  que le ministère des Technologies de la Communication et de l’Economie numérique lui a attribué provisoirement la Licence pour l’installation et l’exploitation d’un réseau public de télécommunications en vue de fournir des services de très haut débit en sa qualité de mandataire d’un consortium.  

Le consortium en question est  composé de partenaires du secteur public et privé tunisien (80%) et d’un partenaire turc (20%) suite à sa participation à l’appel d’offres relatif à l’attribution de licence pour l’installation et l’exploitation d’un réseau public de télécommunications en Tunisie pour fournir des services de très haut débit.

Ce projet s’inscrit dans le cadre de la vision stratégique de l’ATI fixée en 2015 stipulant son repositionnement sur le nouveau marché des télécommunications qui connaît des changements profonds sur le plan local et international. Il s’intègre également dans le cadre de son rôle historique de promotion  du secteur de l’Internet et le développement du très haut débit sur tout le territoire en réponse aux exigences technologiques, notamment la 5G, l’IPTV, etc.

L’ATI indique que  le nouvel opérateur d’infrastructures offrira les services de très haut débit exclusivement aux opérateurs Télécoms et fournisseurs de services Internet. Il prévoit d’investir plus de 54 MD dans une première phase pour moderniser l’infrastructure des télécommunications et offrira des emplois à des centaines d’ingénieurs et techniciens tunisiens.

Le nouvel opérateur d’infrastructures sera le partenaire des opérateurs Télécoms et FSI dans l’amélioration de la couverture, la qualité de service, la maîtrise des coûts et la diversification de leurs offres destinées aux utilisateurs finaux. L’investissement dans l’infrastructure télécom, qui sera à la charge du nouvel opérateur, permettra d’améliorer l’abordabilité de toutes les régions et de toutes les catégories socio-économiques, notamment les familles à faible revenu.

L’opérateur d’infrastructures permettra à l’ATI d’améliorer, d’autre part, son positionnement en tant que point d’échange Internet (IXP) neutre sur le plan local et régional et contribuera ainsi à la réalisation des objectifs du plan national stratégique du secteur des TICs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here