Pressions fiscales : l’Utica tire la sonnette d’alarme

taoufik Mlayeh l'économiste maghrébin
siège social de l'UTICA

Les travaux de la réunion périodique des membres du Bureau exécutif de l’Utica, réunis aujourd’hui à Tunis, se sont penchés sur la préparation des propositions de la centrale patronale quant au projet de loi de finances 2018.

Ils ont, dans ce contexte, alerté contre les risques inhérents à de nouvelles pressions fiscales sur les entreprises comme refuge pour faire face aux déséquilibres budgétaires et au déficit des entreprises publiques.

Ils ont rappelé le refus de la centrale patronale d’affaiblir davantage la capacité des entreprises par de nouveaux textes réglementaires d’ordre fiscal.

« Les pressions fiscales menacent la pérennité des entreprises et impactent leur compétitivité et capacité à investir et à créer de nouveaux postes d’emploi », lit-on dans un communiqué de la centrale patronale.

Les membres du bureau exécutif de l’Utica ont, à cette occasion, appelé le gouvernement à freiner les pressions fiscales sur les entreprises et à trouver d’autres solutions et alternatives pour renforcer les recettes fiscales à travers l’amélioration du climat d’affaires pour créer la richesse et la croissance et faire face au commerce parallèle.

Les membres du bureau exécutif de l’Utica n’ont pas manqué de mettre l’accent sur la situation difficile vécue par plusieurs secteurs économiques stratégiques, et ce, à la suite de la dégradation continue du Dinar tunisien face aux monnaies étrangères.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here