La Conect s’insurge contre le projet de loi relatif à la mise en place du Conseil du Dialogue Social

Conect

A l’occasion de la présentation, mardi 10 juillet 2017, en séance plénière à l’ARP, du projet de loi relatif à la mise en place du Conseil du Dialogue Social, la Confédération des entreprises citoyennes de Tunisie (Conect) organisera dans la même journée une conférence de presse pour exprimer son opposition à la version actuelle de ce projet loi.

A cette même occasion, la Conect a annoncé qu’elle présentera un plan d’action pour faire pression sur les parties prenantes dans l’objectif d’obtenir l’amendement de l’actuelle mouture de ce projet de loi et d’appliquer les lois prévues par la Constitution tunisienne.

La Conect a déjà adressé une lettre aux trois présidences (Présidence de la République, Présidence du Gouvernement et présidence de l’ARP) pour exprimer son mécontentement et son opposition à ce projet de loi qui, selon elle,  met sur la touche la Conect et d’autres organisations.

La Conect a considéré que ce projet « porte atteinte au pluralisme syndicale prévu par la nouvelle Constitution tunisienne ».

Notons qu’au niveau de l’adhésion au futur Conseil du Dialogue social, ce projet de loi est basé sur la règle de la représentativité au niveau des organisations syndicales et patronales.

[raside number= »3″ tag= » dialogue social »]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here