21 juin à l’heure de la Fête de la musique

Comme tous les ans, le 21 juin a lieu la Fête de la musique, une fête initiée en 1982 par Jack Lang, ministre de la Culture de l’époque et qui en est cette année à sa 33° édition.  

Cet événement a été célébré pour la première fois en 2014. Trois ans plus tard, un concert gratuit  se tiendra aujourd’hui à l’avenue Habib Bourguiba et qui verra la participation d’un grand nombre d’artistes. Pour l’édition 2017, la Fête de la musique recense plusieurs concerts en Tunisie.

l’Institut français de Tunisie a choisi de célébrer cet événement à l’avenue Habib Bourguiba au centre-ville : un lieu symbolique fort, au cœur de Tunis, où convergent les citoyens de tous horizons et classes sociales.

Voici le programme:

La première scène – qui a déjà accueilli Ghoula, N3ardistan et Black Unit lors de la dernière édition – sera de nouveau installée devant le Théâtre municipal et la seconde devant l’hôtel Africa sur le terre-plein central.

Notons que près de 5000 personnes ont assisté au concert de 2016. 4 heures de musique non-stop draineront-ils autant de spectateurs ou plus ?

La Fête de la musique est synonyme d’échange de genres musicaux des deux rives de la Méditerranée  par-delà les frontières habituelles. Cette année malgré l’état d’urgence, plusieurs concerts sont programmés dans les rues.

Plusieurs artistes se produiront à l’avenue Habib Bourguiba comme Quartet Saltana, une véritable invitation au voyage que ce quartet réunissant une phalange de musiciens « multicartes » et endiablés ! Citoyens du monde de la musique, le saxophoniste et jazzman Raphaël Imbert, le compositeur et l’ûdiste franco-palestinien Moneim Adwan, le violoniste tunisien Zied Zouari et le percussionniste Jean-Luc di Fraya, mais aussi le Quatuor Cadences, trois rappeurs tunisiens ( Vipa, Empire et Massi) des rappeurs français ( troisième Oeil, Ichon, demi-portion) Il y a de  quoi nous transporter.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here