Le RCS en passe de remplacer le SMS ?

SMS indésirables

Les « textos » ont changé depuis leur mise en service la manière dont nous communiquons. Contrairement aux appels vocaux, il est possible d’apporter une réponse au moment que l’on souhaite et de manière succincte.

Seulement cela ne suffit plus, depuis leur apparition, les applications de messagerie instantanée ont permis à ce type de communication par écrit, de s’ enrichir de toute sorte de contenus autres que le texte , ce qui en toute logique les ont amené à dépasser le SMS.

Le RCS pour « Rich Communication Services » pourrait être l’outil qui remplacera le SMS, avec plusieurs options à la clé . Par le biais de cet outils, il sera possible d’envoyer du contenu multimédia sans passer par le MMS, de lancer une discussion de groupe, de voir l’état de réception du message par le destinataire (envoyé/reçu/lu ou en échec), mais aussi de savoir si le destinataire est en train d’écrire un message pour répondre.

Il s’agit donc d’un service tout à fait semblable aux applications de messagerie instantanée déjà connues par le grand public et massivement utilisées à travers le monde tels que , Viber, Whatsapp, Telegram ou Skype,  seulement le RCS  sera directement proposé par les opérateurs téléphoniques.

On voit dans la mise en service du RCS  une contre-attaque menée par les opérateurs téléphoniques avec le soutien de Google, contre les applications de messagerie instantanée gratuites.

L’idée est donc de concurrencer ces applications sur leur propre terrain de jeux, une manœuvre urgence compte tenu du fait que le manque à gagner se faire ressentir de jour en jour, malgré la popularité du SMS jusqu’à l’heure actuelle.

Au-delà de l’objectif que récupérer une part de marché qui échappe actuellement aux opérateurs téléphoniques, le RCS constituera un outil marketing à part entière, permettant aux entreprises de recueillir plus d’informations sur les utilisateurs, de savoir à titre d’exemple le taux d’ouverture des messages en temps réel, et de faciliter les échanges avec leur clients.

L’initiative est soutenue par Google et Microsoft, et la technologie fait donc son chemin jusqu’à nos téléphones. Seuls seront contraints par cette avancée les utilisateurs qui font « la sourde oreille » prétendant ne pas avoir lu le message .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here