Servicom : 70,1 MDT de chiffre d’affaires consolidé en 2016

Bourse Servicom L'Economiste Maghrébin

Majdi Zarkouna, Co-fondateur et Directeur Général du Groupe Servicom est revenu, lors d’une communication financière, sur les réalisations de l’exercice 2016 et les prévisions 2017.

2016 s’affiche une année de performances pour Servicom avec une hausse des revenus de 9% et un chiffre d’affaires consolidé de 70,1 millions de dinars contre 64,5 millions de dinars une année auparavant.

Le résultat d’exploitation a augmenté de 23% pour s’établir à 9,2 millions de dinars en 2016 contre  7,4 millions de dinars en 2015.

Au niveau des lignes de métiers, le groupe a enregistré une croissance de 15% de son métier «travaux publics», et ce, grâce aux revenus de l’activité voierie et réseaux divers (VRD) atteignant 48,8 millions de dinars contre 42,6 millions dinars.

Entre 2014 et 2016, Servicom a mis en service deux usines d’asphalte et envisage la mise en place d’une nouvelle usine de préfabriqué en béton.

Pour l’activité «climatisation et chauffage», Servicom a vu ses revenus stables, enregistrant 8,4 millions de dinars. Bien que la marge d’exploitation a affiché une baisse de 2,7 %, passant de 11,2% en 2015 à 8,5% en 2016 tirée par le ralentissement de l’activité de la filiale marocaine dudit groupe.

L’activité «ascenseurs» a, quant à elle, accusé une régression des revenus de 22%  pour se situer à 7,1 millions de dinars en 2016 contre 9,1 millions de dinars en 2015, en raison de la baisse de l’activité de la filiale marocaine.

Le groupe prévoit l’entrée en activité de l’usine de fabrication située à Djebel El Ouest, la mise en œuvre  de la stratégie d’expansion régionale, ainsi que le développement de nouveaux produits et l’amélioration de la qualité des produits existants

Au plan de l’activité «télécom», Servicom a réalisé un accroissement des revenus de 25% pour se situer à  4,5 millions de dinars. Idem pour la marge d’exploitation qui a grimpé de 2,1% pour atteindre 7,1%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here