INC : 113 mille tonnes par an de pain gaspillées par les ménages

Pain gaspillage L'Economiste Maghrébin

Dans le cadre du projet «réduction des pertes alimentaires et développement des chaines de valeur pour la sécurité alimentaire (PGA) » pour la Tunisie et l’Egypte, lancé depuis l’année dernière par le ministère de l’Agriculture, en partenariat avec l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture et la coopération italienne de développement, l’Institut national de la consommation (INC) a mené des enquêtes et sondages sur le gaspillage alimentaire (Produits céréales et lait).

Présentés aujourd’hui par Tarek Ben Jazia, Directeur général de l’INC, les principaux résultats de ces enquêtes et sondages, réalisés durant les mois de mai et juin 2016, ont démontré que 71,3% des personnes sondées affirment que le niveau de gaspillage en Tunisie est élevé.

Ainsi, le pain et les produits céréaliers accaparent la part du lion du gaspillage chez les ménages, avec respectivement 15,7% et 10,2% contre 2,3% des produits laitiers.

En valeur, la moyenne du gaspillage alimentaire par ménage par mois est estimée à 17 dinars, soit 5% des dépenses alimentaires.

L’INC a dévoilé que les principales sources de gaspillage alimentaire se résument principalement dans l’achat excessif avec 87,9%%, la préparation excessive par rapport aux besoins avec 87,3% et les achats non planifiés avec 84%.

Face à cette situation, la majorité de personnes sondées, soit 88,3%, ont déclaré que pour réduire le gaspillage, il importe de sensibiliser autour des méfaits de gaspillage sur l’environnement et l’économie et 88,7% ont recommandé une amélioration de la qualité des produits et de leur emballage.

Au volet de la consommation du pain en Tunisie, l’INC a dévoilé qu’en 2014, les estimations tablent autour de 900 000 pains jetés quotidiennement pour un coût évalué à 300 000 dinars, soit l’équivalent de 102 mille tonnes et de 100 millions de dinars par an.

Les résultats des enquêtes récentes ont démontré que le reste du pain non consommé par ménage par an représente 42 kg pour un total de 113 mille tonnes par an.

Le gaspillage du pain est de plus en plus élevé en Tunisie, et ce, malgré le fait que 73% des personnes enquêtées précisent que le niveau actuel des prix du pain n’encourage pas à en acheter plus que de besoin.

Dans le même sillage, 44% des interrogés ont indiqué que la qualité du pain subventionné est bonne, contre 43% de qualité moyenne et 13% de mauvaise qualité. Sachant que 2% uniquement des Tunisiens connaissent la vraie valeur de la subvention allouée au Grand pain et 1% pour la Baguette. Sachant également que 400 millions de dinars correspondent au montant alloué pour subventionner à l’année la farine de pain.

Pendant le mois de Ramadan, le gaspillage alimentaire augmente. D’ailleurs, 66,6% des personnes sondées ont dévoilé que les plats cuisinés se taillent la part du lion du gaspillage. Suivent le pain avec 46%, les fruits avec 31,7%, les sucreries avec 20,2%, les viandes avec 19,2% et les produits laitiers avec 18,4%. Par contre, le gaspillage des pâtes alimentaires en Ramadan ne figure que pour 2,3% des personnes questionnées.

Filière céréales (pain et pâtes alimentaires)

Sur un total de 2,7 millions de ménages à fin 2015, 174,3 kg consommés par personne par an dont :

  • Pâtes industrielles : 12,4kg par personne par an;
  • Couscous : 15,5kg;
  • Pain : 73kg;
  • Baguettes : 105 pièces;
  • Gros pains : 112 pièces.

Filière lait et produits laitiers 

Sur un total de 2,7 millions de ménages, 109 kg consommés par personne par an dont :

  • Yaourt : 103 pots par personne par an;

  • Fromage : 1,4kg;

  • Lait et boisson : 68,9kg dont 59,5 kg de lait pasteurisé;

  • Beurre : 1,1kg.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here