CONECT- Textile : appel à de nouvelles négociations sociales

Samir Ben Abdallah, président du Groupement professionnel de la confection et de l’habillement, relevant de la Confédération des entreprises citoyennes  de Tunisie (CONECT), a critiqué l’accord signé entre l’UGTT et l’UTICA concernant les augmentations salariales et son impact sur le secteur du textile.

Pour le Groupement professionnel de la confection et de l’habillement, l’accord a été signé sans concertation avec les professionnels du secteur et n’a pas tenu compte des spécificités de la filière. « Cette majoration aura des conséquences graves et mettra en péril la survie des entreprises et la pérennité des emplois du secteur », précise le communiqué.

Par ailleurs, le bureau exécutif du groupement a décidé  à l’unanimité de ne pas appliquer l’accord en question.  Ainsi, le groupement appelle à de nouvelles négociations salariales qui prennent en considération la fragilité du secteur et la gravité de la situation et en impliquant toutes les structures syndicales, patronales et ouvrières.

Il est à rappeler que le secteur du textile passe par une situation critique qui se manifeste par la fermeture de plusieurs usines depuis 2011 et la baisse du chiffre d’affaires. L’UTICA parle de la possibilité de perdre 100 mille emplois dans le secteur en cas d’application des augmentations salariales.   Il est à noter que la CONECT n’a pas participé aux négociations salariales récentes entre l’UTICA et l’UGTT.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here