La STB au chevet de la récolte des agrumes

agrumes

Un accord-cadre sera signé aujourd’hui entre le Groupement interprofessionnel des fruits, une unité de transformation des agrumes située à Sidi Bouzid et la Société tunisienne de la Banque (STB), et ce, au siège du ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche.

L’accord en question prévoit la transformation de la surproduction des oranges en jus. Une première phase commencera avec la transformation de 5000 tonnes d’oranges.

Cet accord-cadre s’inscrit dans une série de mesures prises par le ministère intéressé afin de bien gérer la surproduction des agrumes. Les agriculteurs ont peiné pour distribuer et vendre les quantités abondantes d’oranges. En effet,  la production d’oranges en Tunisie a atteint 440 mille tonnes cette saison. Des mouvements de protestations menées par les agriculteurs ont été déclenchés dans la région du Cap-Bon pour revendiquer des solutions permettant une meilleure gestion d’une récolte abondante.

Le marché local est capable d’absorber entre 20 mille et 25 mille tonnes d’agrumes. La Clémentine destinée à l’exportation a été avariée par la pluie, ce qui a retardé son exportation vers les marchés extérieurs  d’où la nécessite de trouver de nouvelles solutions que ce soit sur le marché local ou sur le marché international.  Le gouvernorat de Nabeul produit à lui seul 75%  de la production nationale d’agrumes.

2 Commentaires

  1. Le marché local est capable d’absorber 350 mille tonnes et nous exportons 20 mille tonnes .La production d’orange est estimer à. 600 mille tonnes.Veuillez vérifier vos chiffres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here