UTICA – UGTT : l’incarnation du consensus

Ouided Bouchamaoui présidente de l'UTICA et Houcine Abassi, secrétaire générale de l'UGTT

Présent au 70ème  anniversaire de l’UTICA, Houcine Abassi, secrétaire général de l’UGTT, est revenu sur la relation entre l’UTICA et l’UGTT.

Dans une déclaration aux médias, Houcine Abassi s’est félicité du consensus entre l’UTICA et l’UGTT qui a abouti à la signature, à trois reprises, à des accords sur les augmentations salariales dans le secteur privé. «  Il n’existe pas de syndicat sans qu’il y ait un patronat », dit-il. Dans le même contexte, il a fait savoir  qu’il est normal que les avis divergent entre le syndicat et le patronat étant donné que chacun défend les intérêts de ses affiliés.

La majorité des  partisans de l’UGTT sont des employés dans le secteur privé, précise-t-il.  Les augmentations salariales signées dans le secteur privé ont contribué au renforcement du travail décent et à l’amélioration des conditions de travail, d’après le secrétaire général sortant de l’UGTT qui n’a pas manqué de souligner que des concertations entre les deux centrales sont en cours pour fixer la date de démarrage des négociations sociales relatives au secteur privé.

De tout temps, les rapports entre les deux centrales ont toujours été caractérisées par des périodes de tension, constellées de déclarations incendiaires, débouchant fort heureusement sur un consensus, et ce, grâce surtout au bon sens des deux présidents qui possèdent l’art de convaincre. Tant il est vrai que lors du Dialogue national, les deux centrales ont travaillé de concert dans le cadre du quartet pour sortir le pays d’une grave crise politique. Le succès de ce dialogue a valu aux protagonistes du quartet  l’obtention du Prix Nobel de la Paix en décembre 2015.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here